a fashion & lifestyle blog

thoughts on turning 25 / leopard everything

28 July 2019



C'est officiel. J'ai 25 ans.

C'était mardi 23 Juillet et on a célébré ça très simplement, avec Stéphan et mes parents. Un jour presque normal en soi. Mais le fameux quart de siècle, ça fait tout de même un petit pincement au cœur. Est-ce que je suis définitivement passée du côté des adultes ? Je pense qu'il y a une certaine pression autour des 25 ans, et que c'est dur de bien savoir où on en est. Un peu adulte oui c'est sûr : je gère ma vie toute seule, je travaille, je suis indépendante et je sais remplir ma fiche d'impôts. Mais est-ce que ça suffit ? A quel moment ça y est, on a basculé dans "le monde des grands" ? Quand je me regarde dans le miroir j'ai encore l'impression d'avoir 18 ans en tout cas. Si au nouvel an j'adore me donner de nouveaux objectifs, pour mon anniversaire j'aime plutôt revenir sur l'année écoulée et me remémorer ce que j'ai pu réaliser et les leçons que je retire de cette année supplémentaire de vie.


It's official. I'm 25.

It was last tuesday, the 23rd of July. We celebrated in all simplicity, with Stéphan and my parents. It was almost a normal day ! But the infamous "quarter of a century" is really something. Am I an adult now ? I think there's a certain pressure around being 25, and it's hard to really know where you're at. One step towards adulting that's for sure : I'm handling my life by myself, working, being independant and abble to do all the administrative stuffs alone, yay. But is that enough ? When are we, like, "real adults" ?? I'm still seeing my 18-old-self when looking in the mirror. When new year's come I like to set my new goals, but for my birthday I usually prefer to reflect on the past year of life so let's do it.



1. Il faut arrêter de croire que tu peux tout faire.


Sans aucun défaitisme, bien au contraire, je me suis rendue compte que je m'en demandais trop. Aujourd'hui j'ai quelques problèmes de santé liés à mon rythme de vie, de travail, qui me font réaliser que je dois accepter que trop, c'est trop. Ce n'est pas un échec de s'en rendre compte et personnellement je préfère en prendre conscience avant de pousser trop loin les choses. Je n'ai pas envie que mes journées se résument à des tâches cochées dans ma to-do list. Ce n'est pas viable, ce n'est pas ce que je veux sur du long terme, et ce n'est pas ce qui me rend heureuse. Donc si j'ai bien appris quelque chose cette année, c'est d'arrêter d'essayer de faire plus que ce qui est possible dans un temps donné. Plus qu'à mettre en pratique ..!

1. You need to stop believing you can do it all.

There's nothing negative about that. I've just come to realise I was willing to do too much all by myself. Today I'm suffering from small health problems due to my life and work rythm and that really opens my eyes about everything. It's not a failure for me because I'm glad I get to see that before it's "too late". I don't want my days to be only tasks to check off of my never ending to-do list. I don't think it's okay to live like that long term, and it is not making me happy. So if there's one good thing I learnt this past year : stop trying to do more than possible in the given time frame. Now there's just to put that in practice. 



2. Les choses ne se passent pas toujours comme tu les imagines, mais tu peux naviguer ça.

Quand on est une personne de type A, ce n'est pas facile de gérer des événements imprévus. On se sent perdu, on ne comprend pas bien comme c'est possible, on se demande comment on va s'en sortir. Cette année a marqué pour moi une période de doutes, d'incertitudes, et surtout de "what the hell is going on in my life". L'impression que rien ne va comme il faut, que je rame à contre-courant et que surtout je ne sais pas comment faire pour me remettre à avancer. Mais ce dont je me suis réellement rendue compte c'est : tu peux choisir de te sentir dépassée et perdue. Ou tu peux essayer de relativiser, et de voir comment tu peux essayer de tirer quelque chose de positif de la situation. Ce n'est pas facile, surtout quand certains événements imprévus viennent complètement contrecarrer des plans de vie. Mais c'est faisable et il faut réussir à s'accrocher à au moins un élément qui peut être positif. 

2. Things don't always go as planned, but you can get through that.

When you're a type A person, it's hard to deal with unpredicted event. You feel lost, you can't comprehend how things are going that way, and you're wondering how you're gonna make it through. This years was full of doubts and uncertainties for me, and most of all of "what the hell is going on in my life" moments. The feeling that nothings going your way, swimming against the flow, and not knowing how to keep going. But what I've come to realize is that you can choose between being overwhelmed and lost. Or, you can try to find just one little positive thing to cling to. It's not easy, especially when some events disturb big life plans. But it's possible and there's nothing more you can do.






3. Il faut laisser aller. 

Cette dernière année a définitivement été pour moi l'année où j'ai appris à appliquer le fameux adage "let it go". Ce qui est à l'opposé de ma personnalité : plutôt rancunière et entêtée, ce n'est pas simple de se résoudre à simplement passer au-dessus de certaines choses. Mais ça y est, j'y suis. Je peux enfin dire que j'y arrive et que ça fait un bien fou. Bon, on se refait pas non plus : je stresse toujours pour un rien et parfois je m'agace encore pour des choses futiles. MAIS, au quotidien, je m'efforce de voir les choses pour ce qu'elles sont, et bien souvent, quand on réussi à prendre assez de recul, on se rend facilement compte que ce n'est pas si grave. J'ai également lu une expression qui m'a marqué : "si une chose n'aura pas d'importance dans 5 ans, ne passe pas plus de 5 minutes à t'en préoccuper". Bon, 5 minutes c'est peut-être un chouïa exagéré pour certaines situations, mais l'idée est là. Tout est une affaire de perspective et avec ce nouvel état d'esprit je trouve qu'on s'épargne bien des tracas ! Donc quelque chose d'extrêmement positif pour moi à ce point de vue.

Et voilà les trois choses principales que je retiendrais de ma 25ème année. J'ai eu de bonnes leçons de vie mais j'ai aussi de beaux projets pour l'avenir et c'est ce qui me réjouit. Et puis encore beaucoup de rêves à réaliser donc .... le meilleur reste à venir comme on dit ? ;).


3. You need to let it go.

This past year has definitely been for my the year I got to learn how to live by the old saying "let it go". Which is so unlike me : more rancorous and headstrong, it's not that easy to simply get over things. But now it's real, I can finally say I've learnt how to let - things - go. Like really. And I'm telling you : it feels amazing. I won't say I'm perfect at it just yet, because it's true I still struggle sometimes to not get irritated by some small things, but overall I can now see things for what they are, and with a bit of perspective you can easily realize how futile some situations can be, and that most of the time they're not that bad. I've also read a saying I love "If it's not gonna matter 5 years from now, don't spend more than 5 minutes being upset about it". Well, maybe 5 minutes can be a bit exagerated for some situations but you get the idea. It's crazy how this new mindset makes me happier day by day ! So much less worry !

And that's it, these are the three things that I'll remember from this 25th year. I've had good life lessons but amazing projects are coming and that's just so cool. And I still got dozens of dreams to make come true ... So you know what they say ; the best is yet to come ? ;).




Maintenant parlons un peu tenue ... Si vous n'êtes pas fan de léopard, vous avez sûrement quitter cet article j'imagine ahah. J'admet, j'ai eu quelques regards étranges ce jour-là. Mais qu'à cela ne tienne, j'adore cette robe de tout mon coeur ! Elle est tape-à-l'oeil mais sa forme reste élégante à mon sens, et je suis fan des petites manches qui peuvent être portées comme ici, avec les épaules dénudées, ou bien remontées sur les épaules. Je l'avais shoppé pour trois fois rien chez Zara aux soldes d'hiver et je n'avais pas encore eu l'occasion de la porter mais heureusement qu'il reste encore tout le mois d'août ! En automne je l'image parfaitement avec des bottines noires et un gros pull, donc vous la reverrez peut-être portée différemment dans quelques mois.

Concernant mes chaussures, j'ai découvert que j'étais fan des mules avec ce modèle de chez Pull & Bear. Elles sont si simples à enfiler et si confortables qu'elles font partie de mes chaussures favorites pour l'été. J'aimerais en trouver des fermées noires pour cet automne ! Sur celle-ci, la couleur est un très joli rose clair, et le détail qui fait toute la différence c'est bien le talon transparent. Tout le monde trouve ça super cool.

Enfin, mon sac est un vrai coup de cœur. La team du site The Woodstock m'avait proposé il y a plusieurs semaines de tester un produit de chez eux. Je ne connaissais pas du tout le shop, on y retrouve une variété de produits en bois : des montres, des nœuds papillons, des lunettes, ... Leur démarche est de proposer des produits essentiellement réalisés à base de bambou, source de matière première qui ne déforeste pas puisque le bambou pousse sans limite dans beaucoup de régions d'Asie ! A chaque commande, un arbre est également planté. Bref vous l'aurez compris, l'e-shop a une véritable démarche éco-responsable et bien sûr je ne peux qu'adhérer. J'ai décidé de choisir un sac très neutre, le modèle Julia, pour pouvoir l'assortir à des pièces plus fortes comme justement cette robe aux motifs très marqués. Il est extrêmement pratique car très spacieux (un doublage intérieur en tissu permet également de fermer le sac avec un système de nœud). Ses anses en bois sont vraiment agréable, j'ai décidé de le porter sans anse car je trouve ça plus chic, mais le sac vient également avec une anse à accrocher pour pouvoir porter le sac à l'épaule ou en crossbody. Bref, je suis fan ! Il y a également d'autres sacs très sympas comme le modèle Gaïa qui a été vu partout, ou le modèle Gisèle en rotin que je trouve vraiment adorable. Bien sûr j'ai un code promo si jamais vous aussi vous craquez sur un sac ou sur un autre accessoire : -15% avec le code AUDREY !


On to the outfit now ! I'm wearing such an amazing dress but if you're not a leopard fan you must have already close that blogpost right ? I admit it's, hum, a bit in your face. But hey, I love it ! The pattern is very bold but the shape of the dress gives it such an elegant vibe. I've bought it this winter during the sale for nothing and had not managed to find an occasion to wear it. Thank god there's still all August for that. I can also picture it this Autumn with some black boots and a big knit, so you might see it again worn differently in a few months.

For the shoes : there's amazing. I've recently discovered how in love I was with mules. They're so confortable and just soooo easy to put on ! These ones are in a light pink color which is very cute, and the detail of the transparent block heels is just everything. I wish I could find some black, pointed ones for this Autumn.

Finally, my bag is a real crush. When the team of The Woodstock contacted me to choose something from their shop, I asked first what the e-shop was about. I was pleasently surprised to find what they did : selling products made out of wood, more precisely bamboo because it grows so much in some area of Asia. You can find sunnies, watches, and more accessories. For each order, they plant something ! I've choosen this amazing bag called Julia from them, and I was so happy with it. Such a simple shape but the texture makes it amazing. The wood handles are very nice and soft, but the bag also comes with a crossbody strap which is handy, but I must say I prefer the look of the bag without it because it is so chic that way. They are others very nice bags I've loved, like the very popular design of the Gaïa or the amazingly cute Gisèle. Of course I have a code : which AUDREY you can get 15% on the website !




J'espère en tout cas que votre été se passe au mieux ! Personnellement j'ai encore deux longues et difficiles semaines à traverser avant de profiter de vacances amplement méritées au mois d'août. Quel changement de ne plus profiter de longues vacances lorsque l'on est plus étudiant ! Je compte littéralement les jours, surtout à ce stade où il faut terminer de gros dossiers avant les congés ... Courage à tous ceux qui doivent encore attendre comme moi avant de se reposer un peu ... On va croiser les doigts pour ne plus subir de canicule parce que c'est insupportable cette chaleur. Je vais presque dire que je suis pressée de sortir les pulls. Presque ahah.



I hope your summer's going well, because mine is kinda tough ! I still have two long and hard working weeks before I can enjoy some well deserved holidays. It's gonna be long until then because of all the projects that need to be finished. I'm sending good vibes to anyone who's in the same case ... Also, let's pray that there are no more canicules because here in France it gets HOT. And it is so so so so so unbearable that I'm almost dreaming of chunky knits. Almost ahah.


- xoxo, Audrey



____________________________________________________________________________________________________________________________
   
I'M WEARING
dress : Zara / shoes : Pull&Bear /
bag : The Woodstock (*) / sunnies : Mango 
2 comments on "thoughts on turning 25 / leopard everything"
  1. Très classe et très belle !
    Bravo

    ReplyDelete
  2. Bon anniversaire ma jolie ♥ Je prends un coup de vieux en voyant que t'as 25 ans, alors qu'on se connait virtuellement depuis un bail !
    Je me retrouve dans ce que tu dis mais je peux t'assurer que passé ce cap, tout va bien. La vie suit le cours que tu souhaites lui donner !
    Tu es toujours aussi belle, cette robe ta va comme un gant ! Je te souhaite d'avance de bonnes vacances et profitez en bien avec ton amoureux !

    ReplyDelete

Merci beaucoup d'être passé sur mon blog ♥.
Thank you so much for coming on my blog ♥.