a fashion & lifestyle blog

why you shouldn't give a f*ck / another white shirt & blue jeans

25 February 2019




           D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été « overdressed ». Imaginons un instant 15-ans-Audrey qui arrive au supermarché en jupe à volants, talons de 8 centimètres et petit sac à main, comme si on l’attendait au rayon biscuits avec une table dressée pour dîner.
J’ai pu alors remarquer très vite à quel point les gens s’empressent de se regarder les uns les autres pour se juger : « une jeune fille en talons ? », « Pourquoi ses parents lui laissent porter des vêtements si courts ? », « Son chemisier est tellement transparent ! », … Je m’imaginais assez facilement les commentaires associés aux regards que je pouvais recevoir adolescente sur la façon dont je m’habillais, notamment ayant grandie dans des petites villes. Heureusement, j’avais des parents qui me laissaient choisir comment je m’habillais et qui ne se mêlaient que peu de ma garde-robe. D’un caractère naturellement confiant, je me suis rapidement rendue compte que je n’étais pas si affectée que ça par les regards des autres, et qu’au contraire j’avais déjà bien assez de choses à penser pour me préoccuper de ce que pouvaient penser des inconnus. Je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde, alors à toutes les personnes qui aimeraient mais qui n’osent pas encore tout, cet article est pour vous. Et aux deux jeunes filles qui pouffaient à côté de moi chez Mango quand j’avais 16 ans en commentant sur la blouse imprimé python que j’achetais : peut-être que ça faisait « mamie », mais il faut croire que j’étais juste en avance sur la mode ! ;)


            For as long as I remember, I've always been "overdressed". Let's take a moment to imagine 15-years-old Audrey entering the supermarket dressed in a ruffely skirt, 3 inches heels and a clutch, as if she was awaited near the biscuits section for dinner.
I then noticed how quick people were to look for judgemental comments to make about one another : "how is she so young yet already wearing heels higher than her mother's ?", "Why are her parents letting her wear such short clothes ?", "Her blouse is so transparent !", ... I could easily think about all the comments that were paired with the looks I received when a teenager on how I dressed myself, especially growing up in small towns. Luckily, I had quite cool parents about the subject that would let me choose my own clothes without really caring too much. I have quite a confident personnality, so I can say I found out early on I wasn't so affected by other people's judgement, and that I had other stuffs to care about rather than the opinions of mostly strangers. I know it's not everyone's case, so to all the people not daring as much as they would, that post is for you. And to the two girls giggling next to me as I was purchasing a python pattern shirt at Mango when I was 16, well maybe it looked "granny style", but I guess I was just ahead of the trend ! ;)


1. On sera toujours "trop" quelque chose pour quelqu'un.

Trop grande, trop petite, trop grosse, trop mince, trop bavarde, trop simple, trop compliquée, trop calme, ... On peut continuer des heures comme ça. Peu importe votre tenue, quelqu'un trouvera invariablement quelque chose à y redire : trop habillée ou trop "casual", trop court, trop long, trop coloré, trop neutre, ... Impossible de mettre tout le monde d'accord, quelque soit le sujet. Alors pourquoi essayer de se demander si la manière dont on est habillé convient aux autres ? Bien sûr, je ne parle pas d’occasions particulières : peut-être que le mariage de votre cousin n'est pas exactement le moment pour sortir votre jogging. Mais au quotidien, y a t-il vraiment un avis autre que le votre qui importe pour savoir dans quels vêtements vous vous sentez bien ou pas ? Alors oui, ce n'est pas toujours facile. Stéphan me dit souvent que je suis "trop habillée" pour aller à tel ou tel endroit (souvent parce qu'il me voit hésiter entre plusieurs vêtements improbables pour aller récupérer un recommandé à la Poste ...). Désolée babe, mais tu sais que je m'en fiche et que je suis heureuse comme ça. Si j'ai envie de sortir mon costume de girl boss le dimanche matin pour aller chercher du pain : who cares ? Et si lundi matin j'ai envie d'aller au boulot en legging et gros pull, c'est pareil. Et si on est invités pour un repas simple mais que j'ai envie de mettre une robe de soirée : grand bien m'en fasse. Tout le monde ne pense pas comme ça, c'est vrai. Et peut-être que parfois on dira tout bas "mais comment elle s'est habillée celle-là ?". A ces gens là ne répondez pas : laissez leur perdre du temps à commenter votre tenue, ça les occupe !

1. We'll always be "too much" something for someone.

Too tall, too short, too curvy, too skinny, too talkative, too simple, too complicated, too quiet, ... We could go on like that for hours. The point is, no matter what your outfit is, someone will always have something to say about it : overdressed or underdressed, too short, too long, too colorful, too neutral, ... It is actually impossible to make everyone agree on something, no matter what the subject is. So why bother thinking about what people will think about your outfit ? Of course, there are special occasions : maybe your cousin's wedding is not exactly the right place to rock your favorite jogger. But in your day-to-day life, is there really an opinion more meaningful that your own ? So yes it won't be easy. Stéphan often tells me I am too overdressed for what we're doing (I think he might be a little defeated by how long it can take me to choose between two unlikely outfits to go to the post office ...). So sorry babe, you know I don't really care but I am happy this way. If I want to wear my girl boss two-pieces to go get some bread on a Sunday morning : who cares ? And if by Monday I feel like being all cozy and wearing some leggings with an oversized jumper : let it be it. Not everyone think like that, it's true. And sometimes you might hear comments like "what is she wearing again ?". Let them talk : their choice to waste some time talking about your outfit !


2. Si vous mourrez, ce que vous portez sera la tenue de votre fantôme pour toujours.

Non mais sérieusement, imaginons deux secondes que ça soit vrai. Personnellement j'ai envie d'être dans une tenue que j'adore. Je veux dire, ça serait quand même mieux que mon pyjama troué. J'assumerais si c'était le cas mais tout de même, je préfèrerais que ça soit mon tailleur préféré. Tout ça pour vous dire : votre tenue vous concerne vous et pas les autres. Vous vous habillez pour vous, pas pour faire plaisir à un tel ou un tel. Et si c'est le cas, c'est peut-être le moment de changer ça. Si votre truc c'est les vêtements confortables et amples, arrêtez d'écouter les gens qui vous conseillent de mettre ça ou ça "en valeur", blablabla. Avoir confiance en ses tenues ne va pas seulement dans un sens : si vous avez envie d'être toujours en jean et basket et que c'est comme ça que vous vous sentez bien, c'est génial. Si vous aimez porter des robes en soie sous vos blazers : you go girl. Il n'y a rien de mieux que d'être bien dans ses vêtements.

3. It's a work in progress.

Non la confiance en soi ça n'est pas un don qui nous tombe dessus comme par magie : aucune fée ne se penche sur les berceaux en disant "puisse ton estime de toi-même être toujours sans faille." (si seulement !). Pour certaines personnes, cela est plus naturel que pour d'autres, c'est vrai. Mais beaucoup de facteurs entrent en jeu : votre culture, votre entourage, votre environnement, ... Tout ne dépend pas de nous et comme pour chaque trait de notre personnalité, notre confiance en nous est influencée par beaucoup de facteurs externes. Mais il y a une bonne nouvelle à tout ça : ça se travaille. Comme apprendre une langue, une technique, une chanson, ... Comme on apprend à gérer son stress, ses phobies, ses sautes d'humeurs. C'est évident mais j'avais envie de le rappeler car j'entends souvent "je ne suis pas comme ça moi". Personne n'est quoi que ce soit dans l'absolu : on se laisse être de telle ou telle manière, avoir tels ou tels goûts, mais jamais rien n'est figé. Et c'est aussi ce qui est formidable : on peut être timide aujourd'hui, et pourquoi par extravertie dans 10 ans ? Tout s'apprend et se pratique. Alors quand vous vous dîtes que vous n'oserez jamais porter cette robe avec ce motif excentrique en public : allez-y, essayez. Vous vous sentirez bizarre au début et puis peu à peu ça ira mieux, croyez moi.


2. If you die, remember those clothes will be your ghost's outfit forever.


No but seriously, let's just imagine it's true. Personally I'd like to wear an outfit I love. I mean, that would be better than my old pajamas. I would live with it if it were the case, but I'd chose my fav trouser set if I could. All that to say : your outfit is about yourself, not others. You're not dressing up to please people around. If that's the case, now is the time to change it. If you like loose and comfy clothes, stop listening to people telling you you'd better wear something more "fitted" to your figure, blah blah blah. Being confident in your outfits might be rocking jeans and tee-shirt for someone and for another wearing a silky dress under your blazers : you go girl. There's nothing else better to feel good in the clothes you're wearing.

3. It's a work in progress.

No, self-confidence is not a gift we're blessed with at birth : there's no fairy above our cradle wishing for us "infallible self esteem" (if only !). For some people it's more natural than for others, granted. But a lot of things come into the picture : culture, environnement, family, friends, ... It's not only up to us, and like any other personality trait, our self confidence is influenced by external factors we don't control. But there's a good new to it all : you can work it out. Like learning a new language, technique, song, ... Like learning to deal with your stress, your phobias or your mood jumps. It's kind of an evidence but I wanted to remind you because I often hear "I'm not that type of person". Well, nobody is a absolutely a certain or certain type of person. We let ourselves be a certain way, having certain tastes and so on, but nothing's set in stone. That's what I love : we can be introvert today and extravert in 10 years ! Everything is a learning curve and a work in progress. So when you're thinking "I'll never dare wearing that dress with such a bold pattern out", well try it out. It's gonna be weird in the beginning but I'll get easier with practice.


4. Jouez selon vos règles.

Oubliez ce qui est à la mode, ce qui est pour votre âge, ce que vos ami(e)s portent, ce que vous voyez sur Instagram ou ce que vos followers veulent y voir. Trouvez par vous même ce qui vous va bien, ce que vous aimez, quelles couleurs vous appréciez, quelles coupes, quelles matières. N'essayez pas d'anticiper ce que les autres pourraient penser de votre tenue. Personnellement, quelqu'un à toujours une remarque à faire sur mes vêtements imprimés léopard. Oui oui, toujours. Est-ce que je me demande ce qu'on va encore me dire cette fois-ci avant d'enfiler les vêtements concernés ? N-o-n. Parce que ça n'y changera rien : les commentaires seront les mêmes. Pourquoi ? Parce que tout est subjectif. Comme à peu près tout en fait. Donc même si parfois vous pourrez réunir plus de personnes à aimer votre tenue qu'à la détester, il y aura toujours quelqu'un qui trouvera que ce n'est pas "beau", "mal coupé", ou autre. Dans mon cas, j'aime porter des vêtements d'hommes : chemises, vestes, ... et de manière plus générale je m'habille souvent avec des vêtements amples, oversized. Parce que je m'y sens bien et que je trouve que ça me correspond. Pourtant beaucoup de personnes m'ont déjà dit que c'était "bizarre" et que mes vêtements n'étaient pas à ma taille. Ce n'est pas forcément les commentaires les plus agréables et même si je m'en détache ça ne fait pas pour autant plaisir. Donc moi aussi je travaille encore à ma propre confiance en moi. Mais je me fixe mes propres règles et mes propres limites : pas la peine de laissez les critères subjectifs des autres vous dicter ce qui est acceptable ou pas en terme de garde-robe.

 4. Play by your rules.

Forget what's on trend, what's age-friendly, what your friends are wearing, what you see in Instagram or what your followers want to see. Find what you like, what fits you, what are your colors, what are your type of cut, type of material. Don't try to anticipate what others will think of your outfit. In my case, I always get a comment when I'm wearing something with a leopard pattern. Yes, always. Do I try to think about what kind of remark I'm gonna get to today from an outfit when getting ready in the morning ? N-o. Because that won't change a thing : comments will be the same.Why ? Because actually kind of everything is subjective. So even if sometimes you can get more people to like than to dislike your outfit, there will always be at least one person to think that it's not "beautiful" or that it doesn't fit you, or anything else in the same tone. In my case, I like to wear man clothing : shirts, jackets, ... et in general I often dress with oversized clothes. Because that's what I like and what makes me feel good. A lot of people has already told me it's "weird" ot that I wasn't wearing clothes my size. Those comments are not pleasant and even if I can be relaxed about them, they're not making me happy either. So even if I've gone a long way, I still do work on my self confidence. But I set my own rules and limits : there's no need to let subjective opinions from others dictate what is acceptable or not in your wardrone.






Sur la tenue de cet article on pourrait dire qu'elle est : trop simple (un jean et une chemise, really ?) (en plus, son dernier article c'était pas déjà un jean et une chemise ??), trop osée (le corset et les cuissardes ça serait pas trop connoté là ?), trop m'as-tu-vu (ces lunettes de soleil et un monogram Louis Vuitton ...), trop négligée (la chemise aurait quand même être pu repassée), trop sobre (noir, blanc, et camel, encore quelqu'un qui ne met pas de couleurs l'hiver), trop "fashion" (la ceinture sur le manteau, pourquoi ?), ... Bref. Vous avez compris. Je pourrais penser encore à d'autres auto-critiques et pourtant je suis là, prête à bientôt cliquer sur "publier" et laisser cette tenue être potentiellement vue par qui le souhaite sur internet. Mais on à qu'une vie, et je préfère encore me demander si je vais choisir des cookies ou un brownie avec mon café ce matin. Et pourquoi pas les deux.

On today's blogpost we could say my outfit is : too simple (some jeans and a shirt, really ?) (plus, wasn't the last blogpost already some jeans and a shirt ??), too daring (that corset thing and over-the-knee boots, isn't that too connoted ?), too "look at me" (those sunnies and a monogram LV ...), too neglected (she could have ironed that shirt), too neutral (black, white and camel, another no-color-in-winter girl), too "fashion" (what's the purpose of that belt under her coat ?), ... Gotta stop it here but you've got it. I could find a lot more self-criticism remarks about this outfit; yet I'm still here, about to click "publish" on that post and let this said-outfit potentially be seen by everyone who'd like to on the internet. But we got one life, and I'd rather overthink about whether I'll get cookie or a brownie to go with my coffee. Or why not both.


- xoxo,
Audrey

______________________________________________________________________________________________________
  

I'M WEARING
shirt, shoes & sunnies : Mango /
jeans, coat, corset & belt : Zara /
bag : Louis Vuitton / watch : Fossil
4 comments on "why you shouldn't give a f*ck / another white shirt & blue jeans"
  1. Surtout trop belle !

    ReplyDelete
  2. Je suis super fan du look ! Les pièces sont canons, bien associées et je trouve que tu as un style bien à toi. Ca fait un moment que je me dis que tu es très bien habillée !
    Tout comme toi on m'a laissé m'habiller comme je voulais, c'est comme ça que j'ai trouvé mon style. Et le blog a beaucoup aidé dans ce sens

    ReplyDelete
  3. Content de te retrouver. Toujours envoûtante.
    Olivier

    ReplyDelete
  4. Fan de la tenue : chic et élégante, et de l'article !
    Oui, suivons nos propres envies vestimentaires sans se soucier du qu'en dira t-on.

    ReplyDelete

Merci beaucoup d'être passé sur mon blog ♥.
Thank you so much for coming on my blog ♥.