AUDREY MARIANNE

a fashion & lifestyle blog

Image Slider

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image
Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

aviator jacket & baker boy hat / my winter uniform

16 January 2018

                 A chaque saison, une pièce Zara semble se retrouver dans nos garde-robes. J'adore l'enseigne et les vêtements proposés, mais j'essaie généralement de rester loin de ces tendances : vous me comprendrez si vous vivez dans une grande ville, car croiser tous les jours la même pièce sur une dizaine de personnes, ça peut être un peu lassant. Néanmoins, j'étais bien déterminée cet hiver à me dénicher une nouvelle veste très chaude, et les marques de prêt-à-porter s'en sont données à coeur joie pour nous proposer leur copies de la très célèbre veste Velocite d'Acne. Dès Septembre, j'avais craqué sur un modèle H&M mais je n'étais pas encore sûre de moi. Début Novembre, c'est donc chez Zara que je remarque également une copie de la Velocite qui est vraiment très ressemblante. Mais juste à côté, cette veste rembourrée avec un très grand col et un côté aviateur vraiment différent. Heureusement, c'est Stéphan qui m'a aidé à trancher pour cet achat et il a eu raison.

                 Each season, a new Zara trend spread accross our wardrobes. I love this shop and how the clothes there are cool and trendy yet affordable, but I usually try to stay away from the very popular pieces. You know what I mean : when you live in a "big" city where you can see the same item worn by ten different persons in just one day, it can be quite boring in the end. Nonetheless, I was quite determined to find a very warm jacket for this season, and highstreet brands were numerous to offer good copies of the famous Velocite jacket by Acne. In September, I had a crush on a H&M one, but I wasn't really sure yet. I waited until November when I saw that Zara had also released their version of the Velocite, really similar to the original one but difinitely budget friendly in comparison. But right next to it, another jacket caught my eyes : a padded jacket with a very high collar and an aviator vibe that was quite different. Thankfully, Stéphan helped me choose for this purchase and he was right.



Beaucoup de gens confondent souvent une veste "aviateur" et une veste "biker". En effet, ce n'est pas tout à fait la même chose, et la qualification de veste aviateur est un peu utilisée à tord et à travers. La Velocite de chez Acne est une veste de style biker : elle a le col semblable à celui d'un perfecto, une veste de motard donc (mon article à ce sujet ici !). La veste Zara sur laquelle j'ai craqué est une veste aviateur : le col est droit et monte assez haut. C'est ma veste préférée de tout l'hiver ! J'avais néanmoins longuement hésité entre les deux versions de chez Zara : la biker, et l'aviateur, et je suis finalement très contente d'avoir choisi la seconde, voilà pourquoi :

1. J'ai vu cette saison assez de vestes version biker de Zara pour toute une vie : tout le monde l'a ! Pas que ça soit négatif en soi, si tout le monde l'aime alors pourquoi pas, mais j'ai ce problème avec les vêtements qui fait que plus je les vois partout, moins je les aime. Heureusement, je vois aussi des versions similaires dans d'autres coloris, d'autres matières, ce qui est déjà beaucoup plus fun !

2. L'intérieur beige permet d'éviter la veste toute noir tout en restant neutre et passe-partout ! Autre petit point auquel j'ai pensé : je porte plus de vêtements clairs ou demi-tons que de vêtements noirs : les poils intérieurs risquent donc d'être moins visibles sur mes tenues s'ils restent collés. Quand j'avais essayé la version biker j'avais une chemise bleue claire et en la retirant j'avais des poils noirs partouuuuuut. Merci mais non merci.

3. Les détails métalliques de cette version aviateur sont dorés alors qu'ils sont argentés sur l'autre. Même si je mélange depuis quelques années maintenant les métaux dans mes tenues, j'ai toujours une préférence pour le gold donc ça a penché dans la balance.

4. Pour finir, Stéphan était avec moi pour m'aider à choisir et il avait tout de suite anticiper que la biker toute noire se verrait partout cet hiver ... Je ne regrette pas de l'avoir écouté car pour l'instant je n'ai jamais croisé la même veste que moi en ville ! Merci babe (aussi pour ta patience quand je prends une heure plantée devant le miroir du magasin à essayer de choisir) ♥.


Actually, a lot of people are usually confused between a "biker" jacket and an "aviator" jacket but they are not the same, and the term aviator is typically used a bit more than it should when describing the style of a jacket this season. The famous Velocite jacket by Acne is definitely a biker style : the collar is similar to a perfecto jacket, made for biker (you can read my post about that here). The Zara jacket I am featuring in this outfit is an aviator style : the collar is straight and quite high. And it is definitely my favorite winter jacket. Remembering my purchase process, I can still tell you I was really hesitant between the two types available, biker or aviator, and I am so glad now that I chose the second ! Here's why :

1. I saw enough Zara black biker jackets in this season for my whole life ! Not that it is a bad thing in itself : if everybody loves it then let it be, but I have this problem about clothes : when I see a piece too much out there, I'm not liking it that much. But thank god some people chose different colors or textures for that biker jacket which is definitely more fun !

2. The beige interior is different than the all black winter jacket yet remains neutral - and it's as simple as that ! Something else I had in mind when purchasing my jacket was the fact that I weat more lighted color clothes than black ones : if the interior texture of the jacket were to leave fluffy hairs on my clothes, it would be less visible if it were a light color. When I tried the black one I was weating a light blue shirt and as soon as I took the jacket off I saw black fluffly hair all over me ! Thanks but no.

3. The metallic details on the aviator jacket are gold, whereas they're silver on the biker one. Even if I mix and match different types of metals jewelrywise, my heart still mostly fall for gold so that definitely had an importance for me.

4. And finally, Stéphan were with me when trying both jackets on and wisely helped me decide : he foresaw how that biker jacket would be all over the place this winter ... I'm so happy I trusted him because I haven't even see one person with the aviator version on in the city ! So thanks babe (and also thanks for staying patient when I spend over an hour trying to decide in front of a shop mirror) ♥.



Le deuxième élément phrase de cette tenue est bien évidemment ma robe pull : les températures sont à présent descendues assez bas pour que je ne puisse plus m'en passer. Elle vient de chez H&M, et est tellement chaude que je n'ai pas besoin de sortir de chez moi avec quarante couches de vêtements quand je la porte (merci H&M pour les 5% de laine qui font la différence !). En réalité il ne s'agit pas d'une robe mais d'un pull, mais si vous êtes côté petite comme moi c'est parfait : elle est courte mais je la porte avec un short noir en-dessous pour être à l'aise et voilà ! Pour lui rajouter un peu de détails j'ai choisi de la porter avec une chemise en dessous et de laisser dépasser le col et les manches : ça donne tout de suite une tenue plus travaillée. La chance avec ce genre de pièce c'est qu'on peut les porter de beaucoup de manières différentes donc vous reverrez sûrement ce vêtement sur le blog avant la fin de la saison.
Enfin, la casquette gavroche qui, vous le savez, est mon coup de coeur depuis cet automne, et mes éternelles cuissardes qui sont parfaites avec des vêtements un peu courts ! Et je ne dis plus rien sur mon sac car vous commencez à y être habitués : si j'adore une pièce, je vais la porter et la reporter et la reporter. La vie est trop courte pour ne pas mettre des choses qu'on aime !

The second main piece of that outfit is of course my jumper dress : temperatures have now drop enough that I cannot live without it anymore. It is from H&M and is so warm that I don't have to put 40 layers of clothes when stepping out of my house (thank you H&M for those 5% of wool that make all the difference !). To be honest, this one is not really a jumper dress but just a jumper, anyway if you are a bit petite like I am, it will be fine. I am putting some plain black shorts underneath to be at ease and that's it. To add a bit more details to it I chose to layer a white shirt and to let the collar and sleeves visible so that the whole outfit is instantly more put together. This piece is so versatile that I'm almost sure you'll see it again on the blog by the end of the season.
Finally, my baker boy hat, which as you know, is one of my favorite piece since autumn, and my trusty over-the-knee boots which are just perfect to pair with short skirts or dresses. And I'm not gonna say anything more on this bag because you're used to it now : when I love something I'll wear and re-wear and re-wear it endlessly. Life's too short not to wear items we love !





En bref, réunissez tous mes coups de coeur automne-hiver et voilà exactement la tenue que ça donne - mon éternelle chemise, une robe pull toute douce, des cuissardes, une veste aviateur, un baker boy hat et mon sac préféré : what else ? Et puis parlons sérieusement : il fait sacrément froid en ce moment donc il faut se couvrir, blogeuse ou pas !

Je suis curieuse de savoir si vous aussi vous avez craqué sur une veste biker ou aviateur cette saison : peut-être même sur les deux ahah ? Ou peut-être aucune ? Racontez moi en commentaire !

PS : premier shooting avec mon nouvel objectif (video : what I got for Christmas), je suis amoureuse !! Dîtes moi ce que vous pensez des photos ♥.

So this is what happens when you put all of my favorite winter clothes together - my classic shirt, a cozy jumper dress, an aviator jacket, a baker boy hat and my favorite handbag : what else ? And let's be real : baby it's cold outside. So blogger or not, I gotta stay warm ! 

I'm very curious about your favorite jacket of the season : did you also decided between a biker one or an aviator one ? Maybe you even got both ahah ? Or maybe neither ! Tell me in the comments !

PS : here's the first shooting with my new lens I got for Christmas, I'm in love !! What do you think about the photography here ?  ♥

_____________________________________________________________________________________________________________

SHOP THE LOOK

               Zara                                   Zara                              Acne                      H&M                       Asos                   Louis Vuitton

jacket : Zara / jumper-dress : H&M / shirt : unknown / shoes : Mango / hat : Asos / bag : Louis Vuitton

white turtleneck / 5 things I learnt in 2017

27 December 2017

             Décembre touche à sa fin, et comme prévu le mois a filé à une allure déconcertante. Néanmoins, j'en aurais très bien profité et je ne peux pas être plus reconnaissante pour cela ! 2017 aura été une année riche en émotions pour moi, avec beaucoup de moments forts malgré les moments compliqués. Si je devais revenir sur cette année, je n'aurais néanmoins pas de mal à dire que ça a définitvement été ma meilleure année. J'ai appris un peu plus sur la vie, sur mes relations avec les autres, sur moi. Il était temps de se poser pour vous parler de tout ça.

1. Les rêves les plus fous peuvent se réaliser

Ca sonne un peu naïf de dire ça, mais cette année il y a beaucoup de rêves qui ont été cochés de ma dream list : rencontrer mon groupe préféré depuis 11 ans, découvrir la Russie, avoir le sac de mes rêves, décrocher mon diplôme, changer d'appartement, ... Plus que jamais je suis persuadée que tout peut devenir une réalité. Avec du travail, de la persévérance, un peu ou beaucoup d'aide, peu importe, mais c'est possible. J'ai la chance d'être très bien entourée, et d'avoir des personnes bienveillantes qui sont avec moi pour m'aider tous les jours à me rapprocher un peu plus de mes rêves et cela n'a pas de prix. Donc si 2017 m'a bien apporté quelque chose, c'est de continuer à croire en moi et de continuer à croire que toutes les cases de cette deam list seront cochées un jour - et travailler dur pour être sûre que ça se produise.

2. La qualité vaut mieux que la quantité

Alors oui bien sûr on parle ici d'une évidence. Mais c'est bien en 2017 que je me suis rendue compte d'à quel point c'est véridique. Cette année, j'ai fais pas mal de tri : premièrement, nous avons déménagés cet été. La surperficie de notre chez-nous a doublée, mais nos affaires ont diminuées de moitié. Le tri de ma garde-robe a été le plus révélateur : j'ai donné à des associations tous les vêtements qui traînaient mais que je ne portais plus ou même que je n'ai jamais porté ... Certains étaient quasiement neufs car je ne les avais mis que deux ou trois fois. Une honte que cela reste dans mes placards quand d'autres personnes dans la nécessité pourraient en profiter. Aujourd'hui je raisonne beaucoup plus mes achats et j'essaie d'être moins matérialiste et de ne plus garder la moindre chose dont je ne me sers pas sous des prétextes farfelus. Deuxièment, je me suis aperçue que je comptais mes vrais amis sur les doigts d'une seule main, mais que cela m'était amplement suffisant. Il fut un temps où je faisais très facilement confiance aux autres, et où je ne valorisais pas assez les personnes à qui je pouvais vraiment faire confiance. Plusieurs déceptions ont suffies à me faire comprendre que je n'ai pas assez d'énergie à dépenser pour certaines personnes, mais que d'autres méritent complètement mon amitié car elle m'aiment pour qui je suis et me soutiennent malgré mes défauts. Ces personnes là valent le coup.

3. Ce n'est pas grave de ne pas savoir où tu vas

Vous avez peut-être lu mon article sur mon appréhension de ce qui allait se passer maintenant que je suis diplômée et que je peux commencer un autre chapitre de ma vie. Deux mois après, je ne peux pas vous dire que je sais où je vais, mais je peux tout de même vous dire que j'ai fini par l'accepter. Beaucoup d'entres nous sont arrivés à cette période de leur vie, et après avoir reçu plusieurs messages de lectrices qui se retrouvaient aussi dans cette situation, je me suis mise à beaucoup plus relativiser. A 23 ans, j'ai encore beaucoup de choses à apprendre, c'est certain, mais il y a une chose que je peux dire aujourd'hui : on trouvera une solution. Merci papa pour m'avoir appris cela en grandissant. Peut-être que ce qu'on s'imagine ne se déroulera pas comme prévu, c'est même sans doute ce qu'il va se passer, mais on s'en sortira quand même et on arrêtera pas de se mettre de nouveaux objectifs. En attendant, donnons le meilleur de nous-mêmes à ce qui se présente et ça ira.

4. Sois patiente

Si j'ai bien un défaut sur lequel j'essaie vraiment de travailler depuis un moment, c'est mon impatience. La fille qui veut tout, tout de suite ? Here I am ! J'ai déjà fais pas mal de progrès au fil des années mais il y en a encore à faire. Cet été nous avons finalement trouvé un nouvel appartement qui nous convenait parfaitemement après plus de deux ans de recherches : une grosse victoire de ne pas avoir céder à l'impatience de démanger et de rester ferme sur les critères qu'on voulait absolument. Ca a été une bonne preuve que l'attente vaut mieux que la précipitation. A plusieurs autres occasions je me suis rendue compte à quel point mes décisions étaient parfois mieux prises lorsque je me laissais du temps, mais aussi comme ma façon de consommer avait pu changer. J'achète beaucoup moins et avec beaucoup plus de réflection, en gardant en tête le point numéro 2 de cette liste. Beaucoup plus de choses qu'on ne le pense sont comme le vin : meilleures avec le temps.

5. Dépense ton énergie intelligement

Ce n'est que tardivement dans l'année que je me suis rendue compte de ce dernier point : je dépense une quantité énorme d'énergie au quotidien, mais pas toujours de la bonne manière. Parfois, je peux consacrer un temps fou à une futilité, et bâcler des choses qui valent beaucoup plus la peine. Pour 2018, je veux complètement changer cela et rééquilibrer les choses dans lesquelles je m'investis. Je pense que je dois consacrer plus de temps à certaines personnes, et moins à d'autres. Arrêter de dire que je veux m'investir dans telle chose quand en réalité je n'y met pas toujours les moyens suffisants. Et surtout me rappeler qu'à la fin de la journée, certaines personnes ont encore besoin de moi et que tout n'as pas la même importance dans la vie.


             December is coming to an end, and as expected the month went by way too quickly. Nonetheless, I have fully enjoyed it and couldn't be more grateful for that. 2017 has been a year full of emotions for me, with lots of amazing moments despite the not-so-lovely ones. But those twelve months now almost behind, I can definitely say it has been my best year so far. I learned a bit more about life, my relationships, and myself. It was about time to write it all down for you.

1. The craziest of dreams can come true

It sounds quite cheesy and naive, but this year I have checked off so many things on my dream list : meeting my favorite band after 11 years, discover Russia, get my dream designer handbag, graduating, moving in a new flat, ... I believe more than ever that everything can come true. With work, perseverance, a little or a lot of help, it does not matter, but it is possible. I'm lucky enough to be surrounded by loving and caring people, who help me each day to reach every dream on the list, and that has no price. So if 2017 really taught me something important it is to keep on believing in myself, and to keep on believing that all of those boxes will be checked off one day - with hard work towards that.

2. Quality is better than quantity

Yeah, thank you captain obvious. But really, 2017 has been a turning point for me in terms of knowing what is valuable in my life. This year, I did a lot of decluttering: when we moved this summer, we doubled the size of our flat yet lessen the number of things we had by two. My wardrobe was the best example : I gave away to organizations a lot of clothes that were just sitting pretty in my closet without being worn ... Some were even almost new as I had worn them only two or three times. Such a shame to have unused clothing whilst some really need them. Today, I try to think twice before buying anything, and I am so much more thoughtful about how I consume materialistic stuff. Second, I also realized that I could count my real friends with just one hand, and that I was perfectly fine with that. I once easily trusted people, without appreciating enough the people whom I could in fact really trust. Many disappointments later, I have learned that energy is precious so I needed to give it to those who really deserve my trust and friendship because they love me exactly for who I am, with all my imperfections. And those are the people worth it all.

3. It's not that bad if you don't know where you're going

You might have read this blogpost about how I felt being a graduated girl of 23 ready to start a whole new life chapter. Well, two months later I still cannot tell you where I'm going, but I'm going, and what I can tell you is : we'll find a solution. Thank you daddy for raising me with that life motto. Lots of you wrote back to me about how you were feeling the same in your life right now, and that actually made me see it all from a different perspective, and also understand that more people than I thought were going through the same. A 23 years old, I still got a lot to learn but what I know is that I should do my best with what I have now and the rest will eventually work itself out. In the meantime, let's enjoy life !

4. Be patient

If I should tell you one big flaw of mine I've been trying to work on for quite a while, it would be my impatience. That girl who wants it all right now ? Here I am ! I've already seen so much progress in myself recently but I still need to work on it. This summer, we moved in a new flat after more than two years of research. I couldn't be more proud to have waited for the perfect place to call our new home because at a point we were a bit uncertain to ever find what we were looking for, as our location area was so restricted. But looking back on that journey, things couldn't have been better and I am so happy not to have rushed it all just for the sake of finally moving. On many other occasions, I have realized how better were the decisions I made when I allowed myself that extra time to think and so on. I'm also buying much more consciously, as I told you at point number 2 on that list : no more impulse buy for me ! So just a little reminder for us all : more things than we expect are like wine : better with time.

5. Use your energy wisely

That is only late this year that I got to that final point : I'm using so much energy every day without actually using it the right way. Sometimes, I can spend so much time a something not worth it, and neglect what really needs time and involvement. For 2018, I really want to change that and find a new balance in my life, because some people are just a waste of energy sometimes, and because I do not want to be frustrated anymore not to get where I want to go when I actually do not do things with 100% of my energy. And most of all, I need to remember that at the end of the day, we have loving people to love back, and they also need our energy even when they don't ask for it.


             A propos de ma tenue, on peut dire qu'elle aussi représente bien ce que j'ai compris sur mon style en 2017 : pas de besoin d'en faire trop quand on peut se contenter de peu. Quand j'ai fais un grand tri cet été, besoin de vêtements sont partis et je me suis rendue compte d'à quel point une garde-robe pouvait être satisfaisante uniquement avec des basiques et quelques pièces fortes. Cette année, j'ai porté beaucoup moins d'imprimé et beaucoup moins de couleurs vives, mais je me suis plus rencentrée sur les coupes des vêtements et les jeux de textures. 2018 s'annonce sûrement sur cette lancée !

Ici, j'ai ressorti mon pull d'hiver préféré offert par ma maman à Noël 2017. Il vient d'H&M, est oversized, et est tellement confortable ! Vous l'aviez déjà vu porté sur ce look. Un bon basique que je suis sûre de porter encore l'hiver prochain. Vous aviez aussi déjà vu ce manteau camel sans manches, parce que c'est une pièce ultra versatile qui continuera de me suivre ! (Look 1, look 2). Pour les cuissardes et bien ... déjà vu aussi  ici. Ce qui m'amène à vous dire une dernière chose : pas besoin de toujours acheter, acheter, acheter pour se faire plaisir vestimentairement. Acheter des pièces que l'on pourra porter des dizaines de fois de pleins de manières différentes est beaucoup plus satisfaisait que de céder à une pièce phare qu'on ne mettra qu'une saison parce qu'on en sera lassé(e)s ...! Et enfin, je ne le dirais jamais assez : misez sur des couleurs neutres lorsque vous investissez dans un vêtement, pour être sûre de pouvoir le porter un maximum de fois et de l'associer à beaucoup d'autres choses.



About the outfit, I could easily say it also quite well represent my style in 2017 : no need to do much with you can be amazing with a little. When I sorted out my wardrobe this summer, I got rid of lots of clothes and I understood how much a basic collection could be satisfying, with only a few bold pieces. This year, I wore a lot fewer prints and bright colors, but I loved focusing on cuts and textures. 2018 will definitely follow that path !

For today's outfit, I put on my favorite winter jumper again, which was a present from my mom for Christmas 2017. It's from H&M, it's oversized, and it's so amazingly comfortable. You would have already seen it on this look. A good basic I know I'll still be wearing next winter. You've also already seen my sleeveless camel coat, because it's such a versatile piece ! (outfit 1, outfit 2). For my over-the-knees boots, well, already seen too : right here. Which leads me to that final point : we don't need to buy, and buy, and buy again, to be happy with fashion. Buying piece we'll wear many different ways for several occasion is way more satisfying than buying trendy pieces we'll get bored about next season ...! Finally, I won't say it enough : just go with neutral colors when buying basic pieces, so you can pair them with lots of things in your wardrobe.






N'hésitez pas à partager en commentaires quelles ont été les choses que vous avez apprises durant cette année 2017, j'adore lire vos histoires et vos témoignages ♥. Et pour finir, bonne fin d'année à tout le monde, et mes meilleurs voeux pour l'année qui va arriver !

Don't hesitate to share in the comments below what you've learned this past year, I love to read your stories ♥. And finally, I'm wishing you all the best to end 2017 and ever more for 2018 !
_____________________________________________________________________________________________________________

SHOP THE LOOK



jumper : H&M / coat : New Look / skirt : Pimikie / bag : Louis Vuitton / watch : Fossil / shoes : Mango

the boyish girl / my December 2017 to do list

07 December 2017

                  Le ciel par la fenêtre de mon bureau est gris, et toutes les feuilles des arbres sont presque tombées. Cette semaine le mois de Décembre a officiellement commencé, et lorsque je regarde mon planning pour les prochaines semaines, je me demande comment je vais bien pouvoir faire pour profiter de ma période de fêtes préférée. Le dernier mois de l'année devrait avoir un rythme plus lent, plus tranquille, pour pouvoir profiter pleinement de matins sous la couette, de chocolats chauds et de films de Noël. Pourtant, les deadlines s'accumulent - mais cette année je n'ai pas envie de me laisser dépasser par toutes les choses à faire et de démarrer janvier en me demandant où est passé le mois de décembre. Je vais plutôt essayer de rentabiliser mon temps au maximum pour être sûre de pouvoir profiter de la magie de Noël et de mes proches. Si vous aussi vous avez des problèmes de planning, beaucoup (trop) de choses à faire, et que vous pressentez déjà que le mois de décembre va vous filer sous le nez, je vous suggère de réaliser une petite liste des choses que vous voulez absolument faire ce mois-ci et de ce qui vous rend joyeux(se) à l'occasion des fêtes, afin de ne pas passer à côté. Voici la mienne.

1. Aller au marché de Noël

S'il y a bien un environnement où toute la magie de Noël prend place pour moi, c'est bien aux marchés de Noël. Pas une année ne passe sans que j'y aille, et je fais bien attention que chaque année du temps soit dédié pour ça. Avec Stéphan, notre rituel est de se balader dans tout le marché, de boire un vin chaud, et manger des barbes à papa plus grandes que nous. Parfois on y trouve aussi des cadeaux originaux pour nos familles. Cette année, j'espère que le stand de gaufres belges sera au rendez-vous au marché de Noël de Lyon ..!

2. Regarder des films

Décembre est définitivement le mois de l'année où je prends plus le temps de profiter de soirées télés/films. J'adore regarder des films mais malheureusement tout le reste de l'année mes soirées sont partagées avec le travail à faire, les articles à rédiger pour le blog, les mails auxquels répondre, etc. En décembre, sauf cas impératifs, j'essaie de me contraindre à arrêter le boulot à une heure raisonnable pour profiter de temps en temps de boire un thé avec des biscuits sous le plaid du canapé. Les films de Noël sont bien sûrs prioritaires, mais aussi les indémodables Harry Potter, ou encore les volets du Monde de Narnia. Enfin, mon habitude depuis toute petite est de regarder Anastasia la semaine de Noël. L'année dernière avait dérogé à la règle faute de temps, cette année il est hors de question d'y manquer.

3. Passer du temps en famille

Bien sûr, j'essaie au quotidien de dégager le maximum de temps pour ma famille. En théorie, ça fonctionne, en pratique nettement moins. Il y a toujours des millions de choses à faire, vous connaissez l'histoire. Décembre est donc le mois de l'année où j'aime plus que tout profiter de mes proches, faire des sorties avec eux, ou juste prendre un thé et discuter. La magie de Noël passe aussi beaucoup par ça, et c'est l'occasion pour se rendre compte du temps qu'on alloue ou pas à nos êtres chers. On ne peut pas rattraper du temps perdu !

4. Ré-agencer mon planner pour l'année à suivre

Vous avez peut-être déjà lu les articles de la catégorie planning du blog, si non, c'est par ici ! Donc vous savez sûrement que les planners et moi c'est une grande histoire d'amour. J'aime planifier, savoir ce qu'il y a devant moi, avoir une idée générale de comment je vais dépenser mon énergie. 2018 s'annonce une véritable année charnière pour moi, et il y beaucoup d'incertitudes qui se profilent à l'horizon, mais il y a aussi beaucoup de choses que je veux être sûre d'accomplir dans l'année qui va arriver Décembre est donc pour moi la période idéale pour faire un petit bilan de l'année qui s'est écoulée : quels sont les objectifs atteints ? Quels sont ceux à venir ? Qu'est-ce que j'ai aimé faire cette année, qu'est-ce qui m'a déplu ? Est-ce que le ratio travail/vie personnelle m'a satisfait ? Les questions sont infinies et dépendent de chacun ; ça peut-être une bonne idée pour faire un petit check-up d'où on en est dans notre vie. C'est donc ce mois-ci que je vais m'atteler à la tâche de réagencer mon planner pour le premier semestre 2018 : voir quels systèmes ont bien fonctionné pour moi, ceux que je peux améliorer, quelle catégorie à été inutile ou à manqué, etc.

5. Cuisiner

Encore un de mes petits regrets du quotidien : ne pas avoir plus de temps pour cuisiner. L'alimentation a toujours été importante pour moi & j'ai grandi avec des plats variés tous les jours. Néanmoins, depuis la période de notre déménagement en Juillet dernier, nous avons un peu du mal à reprendre un rythme agréable concernant nos repas. On les prépare trop souvent à la va-vite et on mange très tard le soir à cause de nos longues journées. Bien sûr les journées ne vont pas se raccourcir en décembre mais j'ai la motivation pour essayer de cuisiner un peu plus, et un peu mieux. Surtout que les repas sont des moments conviviaux que j'adore, et que c'est une excellente occasion pour faire plaisir aux autres.

6. Prendre du temps pour préparer Noël

Ca peut paraître très bête, mais j'adore emballer les cadeaux et écrire des cartes (peut-être parce que j'adore les emballages des cadeaux et recevoir des cartes ?). Pourtant, chaque année c'est la même rengaine : les paquets sont fait à la va-vite, sur le tapis du salon, parce qu'il n'y a pas eu de temps avant. Parfois même les cadeaux de dernière minute sont laissés dans le paquet du magasin (le pire ...). Cette fois-ci, je n'ai pas espoir d'avoir tous mes cadeaux de Noël prêts bien à l'avance (on ne va pas exagérer, je me connais), mais j'ai tout de même la volonté de faire de l'emballage des paquets un moment agréable : une playlist de Noël, une bougie parfumée, un cappuccino et surtout du temps, pour profiter du plaisir d'offrir au maximum.


                  The sky outside my window est grey, and almost all the leaves are have fallen. This week, December has officially started, and looking at my planning for the month, I really do struggle to imagine how I'll be able to enjoy my favorite season. The year's last month should have a slow rythm to spend mornings in the warmth of the bed, hot chocolate in hand and watching christmas movies. However, deadlines are piling up - but this year I do not want to be overwhelmed again and then watch back wondering where on earth december dissapeared by the blink of an eye. Instead, I want to maximize my time so that I can be sure to enjoy christmas and time with my loved ones. I you do have planning problems too, I would consider making a list of things you don't wanna miss out this year, or things that usually makes you happy and festive, so that you don't feel like december has gone wait to fast. Here is mine. 

1. Go to the Christmas market

If there is one place where all of christmas' magic is concentrated for it, it really is a christmas market. Not a year goes by without a tradionnal tour of the christmas maket, & I try to make sure enough time is left out for that so that I can fully enjoy it & not rush. Stéphan & I have our little rituals : drink mulled wine & eat cotton candy bigger than ourselves. We also sometimes find nice presents there for our families. This year, I am hoping like crazy that the belgian waffles would still be at the Lyon christmas marker ..!

2. Watch movies

December is definitely the month where I take time to actually enjoy TV evenings. I love watching movies, but usually my time for that is limited because I always have other things to do instead ... Studying of course, but also writting blogposts, answering emails, etc. In december, I try to stop working at a reasonable hour so that I can enjoy my evenings with a cup of tea in one hand and biscuits on the other. Christmas movies are a must, of course, but there are also the Harry Potter saga, or even The Chronicles of Narnia which I love. Finally, I make sure to watch Anastasia on christmas year, each year. I do this since being a young girl & do not plan on stopping it any time soon ! Last year I missed out on that & was so frustrated about it that it I'm gonna make sure I watch it this year.

3. Spend time with my family

Of course, I try to dedicate a good amount of time to my family on a daily basis. In theory, all is good. In practice, it is not working so well. There is also a ton to do, you know the story ... Decembre is the month where I love being with my loved ones, hang out with them or just have a tea time and chat. Christmas spirit is essentially being with your famile for me, & it definitely is time to check if we spend enough time with them or not : wasted time cannot be replaced !

4. Redo my planner for the following year

You might have already read the planning section of the blog, if not, let's meet there ! So you know, I got this thing for planners & they're one of my biggest love story. I love to plan, to know what's ahead of me, & to have a general idea on how I'll spend my energy. 2018 will probably be a special year for me, & there are lots of uncertainties but also lots of things I want to be sure I'll do next year. December is the best time for me to make a balance sheet of what happened on the ending year : were some goals achieved ? What are the next ones ? What did I enjoy, or not, doing this year ? Did my personnal life/work life ratio was okay ? Questions are endless & depend on each person but it could definitely be time for a little check-up of such things. It is that month that I'm gonna re-do my planner for the first semestre 2018 : see what setup worked for me, what was useless & what could be added, etc.

5. Cook

That point is also one of my little everyday regret : not having much time to cook. Food has always been something important for me, especially growing up as a child when I had a variety of meals everyday. However since we moved appartement last July, we had a bit of a hard time finding a new balance with our meals. We have them often in a rush, and we always have dinner too late in the evenings because of our late work schedules. Of course days are not gonna be any longer in december, but I am motivated to try and cook better meals more often. Especially as meals are such a good time to spend good times with people.

6. Take time to prepare Christmas

It might sound a bit stupid, but I love wrapping gifts and writting cards (maybe it has to do with my love for wrapped presents and receiving cards ?). But every year, the same thing happens : gifts are wrapped quickly on the floor of our living room, because we weren't able to find time before. Sometimes the last minute gifts are even left on the shop package (worst scenario case ...). This time, I do not have hope to get all my christmas presents ready way before the d-day (let's be honest with ourselves), but I still want to take a good few hours to nicely wrap the presents I want to give, making it a moment to enjoy the season with a christmas playlist on, a scented candle & a warm cappuccino.



      Concernant la tenue de ce post, elle a été shootée il y déjà quelques semaines. Entre temps, les températures ont nettement chutées, mais je peux toujours continuer de porter mes vêtements favoris : un sous-pull sous ma chemise, des collants aux jambes et une veste chaude par dessus et le tour est joué !

Ca serait trop triste de dire au revoir à cette robe idéale le temps de l'hiver : j'ai tout de suite craqué dessus car son potentiel versatilité était très élevé ... L'absence de manches et le col rond sont les meilleurs alliés pour pouvoir superposer : chemise, blouse, etc. C'est une de mes astuces pour pouvoir continuer à porter des pièces que j'adore en hiver : on ajoute des couches ! Et bien sûr cette casquette gavroche est aussi un véritable coup de coeur pour la saison : elle apporte un je-ne-sais-quoi à n'importe quelle tenue, et en plus elle tient aussi chaud qu'un bonnet, c'est mon nouvel accessoire préféré.

Enfin, vous pouvez voir que mon nouveau sac est devenu mon meilleur ami : il s'agit de la pochette métis de chez Louis Vuitton (favorite brand everrr), et elle a été tellement (teeeeeellement) dure à avoir que maintenant je vais l'apprécier à sa juste valeur et vous risquer de la voir souvent ... #sorrynotsorry. Si vous avez envie de voir le unboxing, c'est sur ma chaine YouTube ! (si vous avez manqué un chapitre, j'ai démarré ma chaîne il y a quelques semaines, si vous avez envie de me soutenir n'hésitez pas à vous abonner ! ♥).

Regarding my outfit, this one was shot some weeks ago, obviously, because as we are now in December we have officially enter a parallel world where you're still living where you live but all of a sudden the have the north pole weather (I am only exagerating a little right ?). So, yeah, in the meantime the temperatures dropped but I can still wear my favorite clothes with just a few amount of tricks : a thermal underclothes top, some tights on the legs & a warm jacket to top everything !

It would have been too sad to say farewell to that amazing little black dress on which I had a crush on because its versatility level was very high : no sleeves & a round colar are my favorite to layer shirts, blouses, etc. And of course, this baker boy hat that has become by favorite accessory of the season : it instantly gives a little je-ne-sais-quoi to any outfit, plus it keeps you warm : I'm obsessed !

Finally, you can see I'm truly in love with my new bag : the Louis Vuitton pochette métis which you may know is a super hard piece to get your hands on. So now that I got it ... you're gonna see it  a lot ! #sorrynotsorry. If you want to watch the unboxing of this bag, you check my YouTube chanel : it's in french but if you wanna see the bag it will do I guess.






J'attends de savoir quels sont vos rituels de Noël et quelles sont les choses sur lesquelles vous ne voulez pas faire l'impasse cette année, quelles sont peut-être les nouvelles choses que vous avez envie de faire en cette période de fêtes ? Bisous glacés à vous tous, & n'oubliez pas : prenez du temps, ce n'est qu'une fois dans l'année ♥.

I'm looking forward to know all about your Christmas rituals & what are the things you do not want to miss this season, maybe new things you'd like to do on this festive month ? Frozen kisses to you all, & don't forget : take some time to enjoy, it's only once a year ♥.

_____________________________________________________________________________________________________________

SHOP THE LOOK




dress : Asos / hat : Asos / shirt : Lacoste / bag : Louis Vuitton / watch : Fossil / shoes : New Look

working girl with sneakers / the fear of missing the right road

19 October 2017


" They say an end is a start."

      J'ai écris et réécris cet article un bon nombre de fois, et je ne pourrais pas espérer plus fort que cet essai soit le bon. Pour ma défense, je ne partage pas souvent des pensées personnelles ici, parce que je me suis toujours dis que personne n'était intéressé à propos de ma vie, de si j'étais triste ou heureuse ou déprimée ou quoi que soit entre tout ça. Mais aujourd'hui je pense qu'il est temps que ce blog devienne un peu plus personnel. Je n'ai plus vraiment envie d'être "juste" cette personne en 2D sur des photos de mode. Je voudrais que ce blog soit un peu plus comme moi, un peu plus à l'image de la vraie vie que je mène. Bien sûr, c'est génial de pouvoir parler de mode et de beauté et de lifestyle. Bien sûr. Mais il y a aussi un autre côté de la vie, où les choses sont parfois un peu moins jolies et insouciantes. Ne me comprenez pas mal : je n'ai aucune envie que ce blog devienne un journal de déprime, je veux juste qu'il soit un peu plus ouvert à des pensées et à des expériences en général. J'ai l'impression que la pression pour être toujours le mieux qu'on peut est de plus en plus forte ces derniers temps : un pas de travers et les gens vont commencer à parler. Surtout dans le monde du blogging où il semble qu'il y ait toujours ces personnes en particulier qui attendent que vous fassiez une mauvaise chose pour le montrer au monde en entier. Cette pression est parfois difficile à gérer, même dans la vie de tous les jours, et c'est ce dont je veux parler aujourd'hui.

J'ai toujours été cette fille forte, qui savait ce qu'elle voulait et qui était sûre d'elle. Aussi loin que je peux me rappeler, les gens m'ont toujours considérée comme "celle qui savait" : rien à voir avec l'intelligence, plutôt avec la vie en général. J'ai toujours été la fille qui aura les "bons conseils", la fille qui "aura une idée", la fille qui "saura comment gérer ça". Et c'est très triste et frustrant pour moi d'admettre aujourd'hui que je ne me sens plus comme cette personne là. J'ai toujours cru que je tenais ma vie entre mes mains, vraiment. Je savais ce que je voulais et comment l'obtenir et je n'ai jamais été effrayée à propos de tout le travail qu'il faudrait fournir pour cela.

Mais aujourd'hui, ayant 23 ans et étant diplômée, je ne sais plus. Et c'est effrayant.

C'est effrayant de ne plus être sûre de ce que vous faite de votre vie, ou d'où vous souhaitez aller. C'est effrayant de ne pas être sûre que la route choisie est la bonne ou la mauvaise. Certains diraient qu'il n'y en a pas de mauvaise, seulement des expériences. Et bien, c'est une très bonne phrase que j'emploie moi-même avec joie. Mais en réalité, c'est difficile d'avoir l'impression de peut-être manquer quelque chose : manquer quelque chose d'important, ou le vrai chemin qui me mènera à ce que je souhaite vraiment dans la vie ( ... qu'est-ce donc déjà ?). Et je sais que ça sonne risible d'avoir toutes ces préoccupations à 23 ans. Mais je ne peux m'en empêcher : et si je prenais les mauvaises décisions ? Je ne peux pas savoir car (mal)heureusement (?) la vie est un one-shot. Et au final ce que j'ai envie de dire dans cet article c'est : vous n'êtes pas seul(e). Si vous avez peur de la vie : vous n'êtes pas seul(e) car je le suis aussi. Si vous ne savez pas où vous allez, je suis avec vous : je ne sais pas non plus. Si vous vous demandez quelle serait la meilleure option : je n'ai absolument aucun bon conseil à vous donnez, je me pose la même question. Et je sais à quel point c'est un privilège ne serait-ce que de pouvoir se poser cette question, mais cela ne diminue pas ce sentiment étrange. J'espère que bientôt je mettrais tout ça au clair, et vous aussi si vous en êtes à la même étape de votre vie. En attendant, on parlera mode, parce que l'automne démarre et pour ça je connais l'une des meilleures options possible : ressortir les vestes et surtout les tons camels ;).


            I've written and re-written this blog post a good amount of time, and I couldn't be more hopeful that this shot will be the good one. For my defense, I do not often share personnal thoughts on here, because I've always felt like nobody cares about what my life is, or if I am sad or happy or depressed or anything in between. But today I felt like the time has come for this blog to become a bit more personnal. I do not want to be just this 2D person on fashion pictures anymore. I want this blog to look more like me, more like the real person I am in this real life of mine. Of course it is amazing to talk fashion and beauty and lifestyle. Of course. But there's also another side of life where things aren't so pretty or careless. Don't get me wrong : I do not want this blog to become a depressed diary, I just want it to be more open on thoughts and experiences in general. I feel like the pressure to be your best is growing harder and harder those times : one side step and people will start talking. Especially in the blogging world where it seems that there are always those people waiting for you to do something wrong so that they can point it out to the world. This pressure is sometimes hard to deal with, even in real life, and that is what I want to talk about today.

I've always been that strong girl, knowing what she wants and being sure of herself. As far as I can remember, people always considered me like "the one who knew" : not intelligence-wise, but life-wise. I've always been the girl who has the "good advices", the girl who'll "have an idea", the girl who "knows how to deal with things". And it is so sad and frustrating today to admit I don't feel like this girl anymore. I've always felt like I had my life together, like, really. I knew what I wanted, and knew how to get it, and wasn't ever afraid about how much hard work it would take.

But now being a 23 graduated girl, I don't know anymore. And it is scary.

It is scary not to be sure about what you're actually doing with your life, or where you want to go. It is scary not to know whether the road you took is right or wrong. Some would say there's no wrong, only experience. Well, that's a very easy sentence I like to say myself. But in fact right now I feel like I could be missing out : missing out on what's important, or on the best road to get where I want in my life (wait, what is is actually ..?). And I know it sounds silly being 23 and already worrying this much on such a topic, but I can't help it. What if I'm not making the good decisions ? Well, I'll never know because life's a one-shot type of thing (un)fortunately (?). And basically what I want to say in this post is : you're not alone. If you're scared about life, I'm at that point too. If you don't know where you're going, I'm with you : I don't know either. If you're wondering about what would be the best option, I do not have a single advice to give away as the question is stuck in my mind too. I feel like those days it is so easy to get lost in your own life and remember what you really want. I know just how much of a privilege it is to be able to ask myself this question, but that does not diminish how I'm feeling about it ... Hopefully I'll sort this out soon, and you too if you're at the same stage. In the meantime we'll talk fashion, because autumn is starting and here's one very good option you can take : get your jackets on and especially your camel ones ;).


En attendant donc de résoudre mes problèmes existentiels, il était temps de vous parler de ces chaussures. Ces "baskets". Oui, des baskets sur mon blog, est-ce que quelqu'un aurait pu parier sur ça un jour ?


Je n'ai jamais fait partie de cette catégorie de personne qui a, depuis quelques années déjà, remis au goût du jour les baskets dans les tenues quotidienne. Loin de là même. J'ai toujours pensé que les baskets n'avaient rien d'élégant, et je n'ai jamais cultivé de côté sportwear dans mon style. Mais force est que quand on m'a proposé de découvrir les collections Reebok, j'ai craqué. Surtout quand j'ai découvert qu'il existait une version irisée (irisée !!!). Alors je me suis dis "okay Audrey, ça a l'air super confortable, tu peux au moins essayer".

Et aujourd'hui l'heure du mea culpa est arrivée : les baskets, c'est top. C'est top parce que ce n'est pas un mythe : c'est super confortable. Enfin, je ne sais pas si elles le sont toutes, mais en tout cas mes Reebok sont des chaussons. C'est top aussi parce qu'au final, je n'étais pas convaincue, mais ça peut aller avec beaucoup de choses. Même avec un carrot pant, si si. Bien sûr si vous choisissez un modèle rose fluo je ne garantie rien, mais en tout cas toutes blanches, c'est super joli (et aussi un peu plus difficile à nettoyer, j'avoue) (mais c'est beau alors on fait avec).

C'est donc sans cacher ma joie que je vous propose aujourd'hui une tenue qui me ressemble, mais avec des baskets aux pieds. Mais des baskets irisées, on s'est bien compris. Donc c'est classe, okay ? (Et le mieux c'est qu'elles sont actuellement à presque moitié prix ... le lien du modèle exact est en bas de l'article !).


             While waiting to solve those existential problems, it is time to talk about those shoes. Those "sneakers". Yes, sneakers on my blog .. I doubt anyone would have bet on that right ? I've never been one of the people that brought back sneakers in the fashion games, years from now.  Actually, I couldn't have been more far away from the trend : I always thought sneakers werent't elegant enough, and I've never had any sportwear side to my style. But my mindset about that took a twist when I was proposed to try out some Reebok sneakers. I actually thought they looked quite cool, especially when I saw that iridescent version (iridescent !!!). So I told myself "okay Audrey, those look confortable, just give it a try."
And today the time for the mea culpa has come : sneakers are cool. They are cool beaucoup the myth is real : those damn shoes are so confortable ! Of course I cannot say all sneakers are, but my Reeboks definitely feel like slippers. They are cool also because, and I was very skeptical about it, they can actually be paired with a lot of outfits. Including carrot pants : yes ! Of course if you choose some flashy pink ones I can't guarantee anything but white ones are amazing (and yes, more difficult to keep clean but oh well, they look good !).
So I'm actually super happy to show you this outfit of mine, with my new favorite sneakers on my feet. But iridescent sneakers, so they're kinda fancy you know ?







_________________________________________________________________________________________________________________________________________

Pants : Mango
Top : random white tee 
Blazer : Mango

Shoes : Reebok (*)
Bag : Lancaster
Watch : Fossil