AUDREY MARIANNE

a fashion & lifestyle blog

Image Slider

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image
Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

blue jeans, white shirt / my autumn uniform

22 October 2018

                   Est-ce que je vous ai déjà dis que le mois d'Octobre était potentiellement mon préféré de l'année ? Je rectifie ça tout de suite au cas où. Les arbres changent de couleur, l'énergie de la rentrée est toujours là et l'excitation de l'approche de Noël arrive aussi. Et, bien sûr, le pumkin spice latte. Enfin, on peut définitivement arrêter de se demander quel vêtement enlever en plus pour être à l'aise, et au contraire s'accorder le luxe de choisir entre un blazer et un cardigan : bref, la saison parfaite pour s'habiller également.


                   Have I already told you October might possible be my favorite month of the year ? Well, if not, that's corrected now. Trees are changing color, the back-to-school energy is kinda still there, and the excitement about Christmas is beginning. And, of course, pumkin spice latte are the only orders allowed at Starbucks. Finally, we can definitely stop wondering which layer to take off to feel comfortable and instead choosing between a blazer or a cardigan : that's what I call the perfect fashion season.


 
La tenue d'aujourd'hui pourrait résumer totalement mon style pour cette saison : plus mature, plus neutre, plus intemporel encore. Je continue peu à peu à renouveler ma penderie en donnant les vêtements qui ne me plaise plus au profit de ceux que j'ai envie de mettre 5 jours sur 7. Cet été, j'étais notamment en quête du parfait mom jean. Pourtant, jusqu'à cette année il était hors de question qu'un jean soit autre chose qu'un skinny. Mais aujourd'hui je suis totalement convertie au mom jean et à sa coupe un peu large, dans laquelle je suis à l'aise et qui au final s'associe avec beaucoup de pièces de ma garde-robe. J'avais donc trouvé mon bonheur chez Zara : taille haute juste bien, longueur du jean nickel et surtout couleur de denim parfaite.


Today's outfit could totally sum up my style for this season : more mature, more neutral, and more timeless. I'm still renewing my wardrobe, giving away the clothes I don't wear anymore and buying new ones more conscientiously, clothes that I'd happily wear 5 days out of 7. This summer, I was in search for the perfect mom jeans. However, until this year, there was no way jeans could be anything than skinny on me. But now I am totally converted to that looser cut and feel. I surprisingly can pair these jeans with so much in my wardrobe too ! I found mine in Zara : high waisted the right way, nice lenght of legs and above all, the perfect denim color wash.




Ma veste vient de chez Mango et je l'avais shoppé en soldes ce début d'année. Une structure un peu à la manière d'un blazer, mais plus court, et des épaulettes pour parfaire mon bonheur (tout le monde ici sait que j'adore les épaulettes, right ?). Je trouve que l'automne est l'occasion idéale de mixer les tons d'été à ceux de l'hiver : les couleurs claires ont encore leur place à mes yeux et j'ai encore plein de pièces de cet été que je porte à la mi-saison. Quand on ne dépassera plus les 15 degrés la journée on avisera !

My jacket is from Mango, and I bought it later on this year during the sales. It is structured like a blazer, but shorter, and has shoulder pads to complete my hapiness (y'all now I am crazy in love with shoulder pads, right ?). I think autumn is the perfect time to mix and match summer and winter tones. Light colors are definitely still on rotation for me and I can also still wear a lot of piece from my summer collection. We'll make some change when it won't go above 15 degrees outside !

Under my jacket is a very classic white shirt I also bought at Mango. If you don't have one yet, please rush to find the perfect one for you because that piece is such a staple in any wardrobes. The men's section is always a good place to find one too. I'm yet to find something I can't wear with a simple white shirt : jeans, skirts, under some knitwear, or a sleveless dress, ... The combinations are endless. And if you are a bit clumsy like I am, that's quite a mission to wear a white shirt and keeping it white for an entiere day .. Mission achieved two times for me ahah.

 
Sous ma veste une chemise blanche tout ce qu'il y a de plus banal : si vous n'en avez pas qu'attendez-vous ? Je pris celle-ci chez Mango mais sinon le rayon homme de n'importe quel magasin sera très bien pour ça. Porter sous une veste, sous une robe sans manche, sous un pull fin, ... Il n'y a rien que vous ne puissiez marier à une chemise blanche. Si vous êtes un peu maladroite comme moi, c'est une bonne mission de la porter toute une journée sans rien tâcher ... Réussi pour ma part à deux reprises ahah.

J'ai enfin ressorti mon baker boy hat qui m'avait tant manqué depuis l'hiver dernier. Si vous en aviez marre, désolée mais il reste une de mes pièces préférées. Et vu les collections de prêt-à-porter de cette année, c'est toujours d'actualité : si vous hésitiez l'année passée c'est le moment d'essayer ; personnellement je préfère les modèles bien structurés comme celui-ci qui vient d'Asos à ceux qui sont totalement souples, mais c'est une question de goût !

I have also brought back my baker boy hat ! You know I love this thing and it is going nowhere this season too. Looking at the F/W collections, it is also still very on trend which I cannot be more happy about. If you were still indecisive about it, give a go (there's no coming back though ahah) (unless you can't take with a laugh remarks like "where's you train miss ? Can I jump in ? choo choo"). I prefer mine very structured like this Asos one, instead of the very soft ones, but that's up to you !








Cette année j'ai décidé d'attendre le mois de Novembre avant de sortir les manteaux ! Je ne peux pas imaginer comment font les gens qui sortent déjà en doudoune pour résister au froid ensuite ? Et ceux qui sortent encore en shorts, je ne vous comprend pas non plus désolée ahah.

Avec la fin de mes études en Juin, je pensais avoir beaucoup plus de temps pour m'occuper du blog mais je vous avoue que je suis encore en train d'ajuster mon quotidien autour du travail et du reste. Après six années à être étudiante, ce n'est plus du tout le même rythme mais j'adore avoir plus de temps pour moi, et surtout depuis le mois de Juillet je profite de tous mes weekends ce qui était un doux rêve auparavant. Alors perdue dans la routine je n'ai pas encore pu me poser pour voir comment j'allais faire tout marcher mais promis, ça va le faire ;). J'espère que tout le monde va bien, et surtout que vous appréciez tous autant que moi regarder les feuilles des arbres changer de couleur.


This year I have decided to wait until November to wear any coats ! I just can't imagine how people already wearing big coats do to beat the cold after ? Those who still wear shorts, I'm sorry but I don't understand you either ahah.

With the end of my studies in June, I thought I would have plenty of time to take care of my blog but I must admit I'm still adjusting my everyday life with work and everything else. After 6 years of being a student it's not the easiest of change but I love having more time for myself and above all enjoying all of my weekends, which seemed like a very sweet dream before. So now I kinda need to take a break and figure out how to juggle everything and make it all work, but I'll sort that out somehow I'm sure ;). I hope everyone's fine and that you're all also appreciating how beautiful it is to witness the trees changing color.

- xoxo,
Audrey

___________________________________________________________________________________________
 
I'M WEARING
shirt & vest : Mango / jeans & shoes : Zara /
bag : Louis Vuitton / hat : Asos / watch : Fossil

October 2018 beauty edit

16 October 2018

                 Avec l'arrivée de la rentrée et du froid (je commence directement par les choses qui fâchent, oui oui), ma routine beauté a évoluée et j'ai pu accueillir de nouveaux produits dans mon quotidien. De belles découvertes que j'avais envie de partager avec vous parce que : qui n'aime pas un article spécial skincare ? (??).

 
1. Le diffuseur de beauté, Galénic PARIS* - 50ml, environ 50€

J'ai découvert ce produit grâce à Newpharma, un site franchement cool qui permet de commander en ligne plein de marques de produits de beauté qu'on peut trouver en parapharmacie notamment (plus de 30 000 produits livrés en 48-72h !). J'ai été très gâtée par le site qui m'a envoyé plusieurs produits à tester et de tous, celui-ci est mon coup de cœur et je ne m'en passe plus. Il s'agit donc d'un gel-crème et c'est premièrement cette texture qui m'a séduite. L'automne s'installe tranquillement mais je n'ai pas encore envie de passer à des crèmes de jour trop riches, c'est donc le parfait entre-deux pour la mi-saison. On applique le produit super facilement et tout est très vite absorbé par la peau ce qui permet de vite passer au maquillage le matin, et je trouve d'ailleurs qu'il s'agit d'une très bonne base au fond de teint car les microparticules de rubis fondent sur la peau et donnent vraiment bonne mine instantanément ! Niveau composition, on retrouve de la vitamine E et B3, ainsi que glycérine végétale qui participe à l'hydratation. Une autre des particularités de ce produit est qu'il a été conçu pour diffuser progressivement ses actifs. Et niveau odeur la marque décrit ça mieux que moi : notes fruitées et vitaminées de bergamote, mandarine et citron mêlé à des notes fleuries et délicates de musc blanc et jasmin. Ce que je peux dire c'est que la senteur est présente sans être trop forte, l'équilibre est parfait. Bref, pour moi ce produit a tout bon et je le recommande vivement si vous avez envie d'essayer un nouveau soin hydratant ! Quant à moi je suis curieuse de découvrir de nouveaux produits de la marque maintenant que j'ai été aussi satisfaite de celui-ci.



2. Rose deep hydration facial toner, Fresh - 250ml, 45€

Si vous n'avez encore jamais entendu parler de ce produit, avez-vous seulement vécu sur terre récemment ? J'avais un peu de mal à croire qu'une eau tonique à la rose pouvait couter si cher (ma maman et moi avions l'habitude de récolter les pétales des roses du jardin pour les faire macérer et créer notre propre tonique, autant dire que débourser 45€ pour ça me faisait un peu mal au coeur ahah). Stéphan a tout de même décidé de me l'offrir pour mon anniversaire en Juillet, et je fois avouer malgré moi que j'adore ce produit. Déjà, je suis le meilleur public pour les pretty packaging. Je sais, je sais, le marketing, ... Mais honnêtement, ce produit posé dans la salle de bains fait son effet et c'est avec plaisir que je l'utilise tous les soirs. Son odeur, rien de surprenant, ça sent la rose comme annoncé. Je l'applique avec un coton que j'imbibe après avoir nettoyé mon visage et ma peau est tout de suite apaisée, réhydratée et repulpée, ce que je n'ai pas forcément l'habitude de ressentir avec mes toniques habituels et c'est bien cela que j'adore le plus avec ce produit, il agit réellement comme une bonne dose d'hydratation et laisse la peau toute douce. Alors est-ce que ça vaut 45€, je ne suis pas sûre, mais en tout cas je suis fan. A se faire offrir sans hésiter si vous n'avez pas envie de craquer ! (après tout Noël est dans deux mois ... héhé).

 
3. Masque film exfoliant matifiant, Niveau - environ 2€ les deux doses en grandes surfaces

Ce produit est ma plus récente découverte car c'est lors de nos courses au supermarché que je me suis aventuré côté masque visage et je l'ai déniché. A moins de 2€ pour deux doses je n'ai pas hésité et ça fait maintenant plusieurs fois que je le rachète. Ce qui m'a le plus séduit c'est le côté peel-off : le masque se présente sous une sorte de gel qu'on applique sur tout le visage en évitant contour des yeux/des lèvres, et qu'on laisse poser jusqu'à ce qu'il soit complètement sec (20 minutes au moins pour moi). Ensuite, plus qu'à le retirer : on l'enlève en tirant du bas vers le haut et tout le masque part ainsi. Par besoin de se rincer à grandes eaux comme avec un masque classique, et pour moi, beaucoup plus pratique qu'un masque en tissu qui tombe tout le temps. Je n'ai jamais réussi à être assidue et à me faire un masque par semaine : je n'ai ni le temps ni l'énergie pour ça. Là, pas de soucis, je l'applique et je fais ma vie. Pas besoin de repartir à la salle de bain tout rincer et en mettre partout, c'est génial. Au niveau des résultats, je sens tout de suite ma peau nettoyée et fraiche ! Ce n'est pas un masque qui nettoiera en profondeur mais justement c'est ce que j'apprécie, contrairement à certains masques exfoliants/matifiants qui parfois sont un peu trop agressifs et asséchants. C'est un masque parfait à faire si vous n'avez pas envie de vous embêter mais que vous avez tout de même envie de faire un effort, et surtout pour un excellent rapport qualité-prix.


4. Liquid gold, Alpha H - 100ml, environ 40€

Le liquid gold d'Alpha H est mon coup de coeur absolu de la rentrée. Je l'utilise depuis presque 3 mois et je me demande pourquoi je n'avais jamais utilisé ce genre de produit avant. En fait, je ne savais même pas que ce genre de produit existait je crois ! Il s'agit donc d'un soin resurfaçant, qui promet de lisser et d'éclaircir votre peau - et qui le fait (!!). J'étais plutôt sceptique au début, mais dès la première utilisation j'ai vu des résultats (et pour les filles impatientes comme moi c'est la définition du bonheur). Il faut appliquer la lotion le soir, je le fais avec un coton, et de préférence ne rien mettre par dessus pour un effet maximal. Si vous avez la peau un peu sensible comme moi, vous sentirez peut-être une petite sensation de chaleur et de tiraillement, mais rien de méchant. Le lendemain, vous verrez que c'était la peine ! Il s'agit d'un soin très puissant, concentré en acide glycolique, il faut donc l'utiliser un soir sur deux. Cet ingrédient est très efficace et permet une sorte d'exfoliation sans grains, ce pourquoi je pense qu'il vaut mieux éviter de faire un gommage avant. Il n'est à utiliser que le soir également, car il est photosensible (donc pas d'exposition au soleil une fois qu'on l'a appliqué). Je l'alterne avec un sérum très riche pour être sûre que ma peau ne perdre aucune hydratation. En bref, si vous avez envie de porter attention à la texture de votre peau, à vos imperfections, à vos rides ou à vos pores, n'hésitez pas une seule seconde. Je sais déjà que je rachèterais ce produit dès que je l'aurais fini car la sensation de peau lisse et douce au réveil le matin en vaut complètement la peine - et pour le coup je pense que le produit est à un prix tout à fait juste en comparaison des vrais résultats. (Et si vous avez envie de tester avant de prendre le full-size, un format de 50ml est disponible pour environ 25€).

 
5. Honey lip scrub, Sephora - 4,99€

D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours - toujours - eu les lèvres sèches. J'ai la très fâcheuse manie de m'y arracher la peau (le stress, l'ennui, ...) et c'est donc très difficile pour moi d'en prendre soin. Du moins, ça demande un véritable effort. Lorsque j'ai commencé à utiliser le Baume de Rose de chez By Terry, ça a tout de suite été mieux, mais je peinais à trouver un exfoliant qui me conviendrait, qui ne serait pas trop agressif mais juste bien. Quand Sephora a sorti le Honey lip scrub je l'ai tout de suite essayé et adopté. Je l'applique le soir (pas tous les soirs, mais tout de même régulièrement), et le gommage exfolie mes lèvres tout en les adoucissant grâce à l'ingrédient phare : le miel (ça a une odeur très sucrée également). J'en met généreusement et je frotte au doigt pour une bonne exfoliation : le matin mes lèvres sont toutes lisses et je peux appliquer mon baume classique et du rouge à lèvres sans soucis. J'ai vu des résultats dès la première utilisation et ça n'a pas prix (oui je radote mais quand on est impatiente hein ...). Les résultats ne se sont pas essoufflés dans le temps et je l'utilise très souvent avec plaisir et surtout avec la certitude que j'applique un produit qui fait effet. Je recommande à 100% à tout le monde, que vous ayez les lèvres sèches ou pas, car l'effet lissant est au rendez-vous. Et si vous avez l'habitude porter du rouge à lèvres c'est important d'exfolier !




J'espère que vous avez pu découvrir de nouveaux produits dans cet article : j'ai essayé de mixer au mieux les différents types de soins mais aussi de budget. Ce sont des produits que j'ai testé sur une longue période (de 2 à 3 mois) et en lesquels j'ai confiance et que je vous recommande entièrement. Il est parfois difficile de se décider quand on a envie d'essayer un nouveau produit, et je suis la première à lire des revues en masse avant de choisir, notamment car les produits de beauté peuvent coûter très cher. Je remercie encore Newpharma pour m'avoir fait parvenir de super chouette produits cet été, je ne vous ai présenté que mon coup de cœur (le diffuseur de beauté Galénic) mais j'ai pu testé grâce à eux d'autres produits excellents et notamment le baume nettoyant aromatique de chez Darphin qui est juste formidable. Tous les autres produits ont été achetés par moi-même et mon avis est totalement honnête.

N'hésitez pas à partager dans les commentaires vos découvertes beauté préférées car j'adore tester de nouvelles choses ! En espérant que tout va bien pour tout le monde et que vous profitez de l'automne pour boire pleins de Pumkin Spice Lattes ;).

- xoxo,
Audrey

the pink suit / a letter to my 14 years old self

23 July 2018

23 Juillet 2018
24 ans
Chère Audrey,

c'est ton toi du futur qui t'écris aujourd'hui, car dans 10 ans tu fêteras tes 24 ans et il y a certaines choses qu'il faut que tu saches pour le chemin jusque là.

Je ne vais pas commencer en te disant que les choses vont être parfois difficiles - tu le sais. Je voudrais plutôt te dire que tu vas avoir tellement, tellement de moments heureux. Tu vas rire à en pleurer, parcourir le monde, rencontrer des personnes formidables, expérimenter plein de choses. Alors courage. Parfois tu auras envie de tout lâcher, mais tu vas aller jusqu'au bout quand même - alors essaie de relativiser. Tu as de grands rêves et de grands espoirs, gardes-les toujours et chéris-les car c'est eux qui te feront avancer, ne doutes pas de ça. Insistes tant qu'il le faut, ça en vaut la peine. Et arrêtes de te demander si tu prends la bonne route ou pas, tu ne le sauras toujours pas quand tu auras 24 ans, donc ne perds pas plus de temps à te questionner à ce sujet ..!

Saches que tu as des passions qui apparaîtront parfois futiles aux yeux des autres, mais surtout ne fais pas différemment et ne t'arrêtes pas pour écouter ceux qui perdent leur temps à critiquer. S'il-te-plaît, ne perd pas le tiens de la même manière non plus. Tu sais déjà qu'on ne peut pas plaire à tout le monde alors ne laisses personne te changer. Tu as cependant beaucoup de choses à améliorer mais ça viendra avec le temps, et surtout tu le feras pour toi : ta patience, ta tolérance, ton lâcher-prise. Pour ce dernier point ça sera encore loin d'être parfait alors ne places pas non plus la barre trop haute. Par contre, cesses maintenant de te comparer aux autres car cette peine là est bien inutile. Cesses d'énumérer tes différences avec les filles "parfaites" que tu vois sur internet et dans les magazines : tu portes ta valeur en toi et non pas nécessairement dans ce que les autres voient de toi, alors tâches de cultiver ce qu'il y a de bon chez toi.

Continues de te donner à fond dans tout et de vouloir toujours faire au mieux : c'est une de tes grandes qualités. Mais essaies d'accepter quand les choses sont trop difficiles pour toi, il y a des personnes autour de toi qui seront ravies de pouvoir t'aider. Tu auras quelques personnes à qui tu pourras entièrement faire confiance : tu les compteras sur les doigts d'une main mais elles te seront suffisantes. Continues également de ne jamais te contenter de moins, car ça te poussera dans ta vie.

Quoi qu'il en soit, tu ne pourras pas prédire comment les choses seront dans 20 ans ou 30 ans, et même si tu as cette vision, cette vision bien précise de la vie que tu souhaites, et bien acceptes que ça ne sera pas forcément comme cela. Et que ce n'est pas si grave. Car à 14 ans jamais tu ne pourrais imaginer tout ce qui va se passer d'ici tes 24 ans, vraiment. Et crois moi ça n'a rien à voir avec ce que tu penses que ça sera. Alors restes confiante.

Et quand tu auras envie de porter des choses parfois étranges, comme un costume rose, et bien fais-le.



Dear Audrey,                                                           July 23, 2018

here's your future self writing this to you, because in 10 years you'll be celebrating your 24th birthday and I thought you could use some advices along the way.

I won't start by saying things will be hard - you already know that. I'd rather wanted to tell you that there are many, many happy moments yet to be lived. You'll laugh until you cry, you'll explore the world, you'll meet amazing people, you'll get to experience so much things. So keep going. You might sometimes want to throw it all away, but you'll push through no matter what - so try to put things into perspetive. You got some big hopes and big dreams, keep them tight and cherish them because these are the things that will keep you going, do not ever doubt about that. Insist as much as you need to, it's worth it. And stop wondering if you're on the right path or not, because you won't even have a clue when you'll turn 24, so no more wasting time on that !

Know that your passions might appear futile to some, but don't do things differently and don't stop along the way to liston to people wasting their time talking about others. Please, don't waste yours doing that either. You already know you can't please everyone so don't let people change you. You still got lots of things to improve but you will with time, and you'll improve that for yourself : your patience, your tolerance, your capacity to let things go. For that last point, it might never be perfect so don't be too hard on yourself.

However, just stop comparing yourself to those "perfect" girls you see on the internet or on the magazines : your value is yours, and is to be found withing yourself, not in the way you are seen by others.

Keep on giving your best onto everything you start : it is one of your greatest quality. But try to accept when things are too hard for you, some people are here to help you out. Reach for a hand when you need it. You'll only have a few people who you'll trust, but these will be far enough for you and know that you can rely on them no matter what. I know you're also not the type to settle for less, but it's okay to be this way and it'll get you to where you are know in your life.

In the end, you won't be able to predict what's gonna happen in your life 20 or 30 years from now, and even though you got that vision, that very precise vision of the life you want, it might not be like that at all. And that's more than okay. Because at 14 you would never ever believe me if I were to told you how you're life looks like at 24, really. And let me tell you it has nothing to do with how you would imagine it to be.

Also, if you ever want to wear strange things such as an all pink suit, than go for it girl.





______________________________________________________________________________________________________

I'M WEARING
suit : Mango / tee-shirt : Pull&Bear / shoes : New Look /
bag : Louis Vuitton / sunnies : Mango / hat : Asos

70s spring vibes - Why do bloggers always need more ? do I ?

15 April 2018

                           "Encore cette blouse ?". Voilà exactement ce qui m'a traversé l'esprit quand j'ai commencé à compiler les vêtements pour préparer la tenue de ce shooting. Oui parce que cette blouse, vous l'avez déjà vu ici (c'était déjà il y a plus d'un an !). Ce vêtement, je l'adore : je l'ai payé une vingtaine d'euros je crois bien, et je l'ai largement rentabilisé depuis parce que je le porte très très souvent. Je l'associe à des jeans, des jupes, sous des robes à bretelles, ... Bref, je le porte. Comme toute personne censée. Alors aujourd'hui j'ai envie de parler d'un thème un peu à contre-sens : pourquoi les blogueuses/blogueurs mode ont-ils toujours besoin de montrer des nouveaux vêtements à leurs lecteurs, et quelle position avoir par rapport à notre époque de sur-consommation évidente ?

J'ai fais ce constat il y a déjà longtemps, mais aujourd'hui ma position sur le sujet à un peu changée. Il y a encore quelques années, j'adorais voir mes blogueuses préférées présenter toujours des nouvelles tenues : c'était source d'inspiration, de renouveau, et il n'y avait pas de sentiment de lassitude. Je comprenais aussi bien sûr la nécessité de proposer toujours un contenu inédit à ses lecteurs, car moi-même je suis une personne qui se lasse facilement. D'autant plus aujourd'hui où la proposition en terme de blogs ne cesse d'accroître : à l'époque il n'y avait qu'une vingtaine/treintaines de blogs mode très connus, alors que maintenant je n'ose imaginer le nombre (et c'est très bien je trouve que chacun fasse ce qui lui plaît !). De même, j'adorais avoir de nouveaux vêtements moi aussi et il arrivait parfois que je porte un vêtement une ou deux fois seulement avant qu'il ne tombe dans les abysses de ma penderie pour n'en ressortir qu'au tri bi-annuel où les pauvres délaissés de ma garde-robe se retrouvaient donnés à des associations. Et puis les années ont passées et j'ai trouvé de plus en plus dommage de dépenser de l'argent dans des vêtements qui possiblement ne dureraient qu'une saison parce que la saison prochaine je m'en serais complètement lassée. Et au final, à craindre la monotonie j'ai fini par craindre la nécessité toujours grandissante d'acheter des nouveautés.

A l'ère des stories instagram où nous sommes redirigés vers toujours plus de sites, c'est devenu très difficile de résister à cette petite robe pour l'été ou aux belles sandales qui, oh génial, sont en soldes ! Swipe up.

Et puis heureusement, dans un éclair de lucidité, je me suis rappellé qui avait commencé à écrire ce blog. Une adolescente d'à peine 15 ans qui pensait qu'il n'y avait pas besoin d'avoir beaucoup d'argent pour "avoir du style". Une adolescente qui a grandi en lisant Vogue et Glamour et qui recréait les tenues qu'elle adorait avec des vêtements achetés chez Pimkie ou Promod. Une adolescente qui a gardé sa première paire de talons pendant quatre ans en les portant tous les étés, parce qu'elle les adorait et qu'ils n'étaient pas usés. Une adolescente qui récupérait les vieux jeans à son père pour les couper et en faire des shorts, comme les filles sur lookbook.nu. Une adolescente qui ne donnait de la valeur à ses vêtements que de part leur histoire et pas par leur potentiel pour des likes sur instagram.


                           "That blouse again ?". Here are exactly what crossed my mind when I started piling up clothes for an outfit worth a photoshoot. Because actually you've already seen that blouse, right here (more than a year ago !). But I just love that piece of clothing : I bought it for 20 something euros, and the famous cost per wear I got out of it is probably crazy just because I wear it so much. With a pair of jeans, a skirt, underneath a sleeveless dress, ... So yeah, I wear it. Like every sane person would. So today what I'd like to talk about might be just a little bit out of the box for someone who consides herself mainly a fashion blogger : why do bloggers always need more new clothes to show on their blog, and what position to adopt in our over-consumption world ?

 I have thought about that for years, but today what I think about it changed a bit. Some years ago, I loved to see my favorite bloggers showing new outfits : it was inspiring, renewing, and I wasn't getting tired of anything as everything was also so new and shiny. I also got how bloggers need to show new stuffs to their readers, because I was also someone getting easily bored. Especially today in a world where the amount of "fashion" blogs have reached such a point that I will not dare to thing about a number (and I think it really is a good thing that people do what they like !). And I too, loved to get new clothes, to a point where I would sometimes wear a piece one or two times before it getting lost amongst all of the other clothes in my wardrobe until my bi-annual clear out where these would go to charity because I would be so over them. And years went on and the more I grew up the more I thought it was such a shame to spend money on clothes I would only wear for one season. And in the ned, the fear of boredom became the fear of endlessly wanting new things.

In our instagram era where we are always redirected on more websites, it has become very difficult to stay away from that pretty little summer dress or those amazing shoes that, how amazing, are on sales !
Swipe up.

And some day, thankfully, I remembered who started this blog. A teenage girl that wasn't even 15, who thought that you don't need much money to have "a style". A teenage girl whou grew up reading Vogue and Glamour, recreating the outfits she loved with clothes bought at your local store. A teenage girl who kept her first pair of heels for 4 years, wearing them to death because she thought they were so cool. A teenage girl who would cut her dad's jeans to make trendy shorts like the girls she would see on lookbook.nu. A teenage girl who valued her clothes more for their history than their instagram potential to get more likes.


Alors qui blâmer ? La société parce qu'il y a toujours plus de produits sur le marché ? Les bloggers qui véhiculent toujours plus de liens ? En réalité, je pense que les choses sont plus complexes, mais voilà comment je les vois, de ma petite place de jeune femme de 23 ans qui n'a pas encore de salaire, et qui ne gagne pas sa vie grâce à son blog.

Je pense qu'il n'y a rien à reprocher aux bloggers pour qui c'est le métier de présenter de nouveaux produits, de placer des liens, etc. C'est leur travail. Comme la vendeuse chez H&M qui vous conseille d'essayer cette chemise avec le jean que vous venez d'attraper pour aller en cabine.
  
Est-ce qu'un blogger sur internet ou un vendeur en magasin vous force à acheter ? Je ne le pense pas.

Est-ce que vous pouvez vous faire influencer ? Bien sûr ! Mais il y a aussi certaines personnes qui sont très contentes de tomber sur un vendeur qui conseille, tout comme certains apprécient les liens relayés par les bloggers. Par exemple, j'étais ravie quand une blogueuse que je suis à poster un lien vers un tailleur rose, pile poil ce que je cherchais et en plus dans mon budget. D'un autre côté, je me suis également rendue compte que mes blogueuses favorites étaient souvent celles qui arrivaient à montrer plusieurs fois le même vêtement porté différement. Parce que je m'identifiais plus à ça, que ça me semblais plus accessible en comparaison à des pièces à 1 000€ portées une fois pour un shooting et plus jamais vues.


So who's to blame ? Society because of the never ending products coming our way every day ? Bloggers that put links everywhere ? Truth be told, I do think it is a little bit more complex than we would think, but here's how I stand as a young woman of 23 years old, who do not have a salary yet and who do not live thanks to her blog.

I think that there's actually no need to blame bloggers for anything. It is their job to share new stuffs, to put links to the products, to try out and share things on the internet. They pay their bills with this work. Like the lady or man in H&M that advices you to try the pair of jeans you just took with that beautiful shirt right here.

Do a blogger on the internet or a sales assistant in a shop forces you to buy anything ? I don't think so.

Do you get influenced ? Hell yes, and that's pretty normal. And there are actually a lot of people that are very happy about bloggers putting links because it can lead to some pretty good finds (I plead guilty !). On another note, I also realized that my favorite bloggers were also the ones that would were pieces several times, showcasing different ways to wear a shirt or a dress. I love it because it feels like it could be me, wearing my favorite shirts 10 different ways because I just love to wear it ! Much more relatable than clothes worth more than a month's salary of my boyfriend that I would see on one shoot and then never again.


Alors avec tout ça en tête, j'ai pris cette blouse et je me suis dis "et oui, encore elle, je l'adore". Après tout, je suis toujours honnête sur mon blog et je n'ai pas envie de véhiculer une image qui n'est pas ce que je suis. 

Je n'ai pas des sommes infinies d'argent à mettre dans des vêtements toujours nouveaux pour être sûre que mes photos sur instagram ne se répètent pas.

Sorry not sorry. J'ai un loyer à payer, des factures, des priorités bien avant les fringues. Alors même si j'adore encore regarder des blogs avec des tenues hors de prix (parce que ça m'inspire et que je pense qu'on peut recréer très facilement des looks de designers à moindres frais !), mon blog ne risque pas de devenir autre chose que le journal sincère d'une jeune femme dont le style évolue et les envies aussi. Et parfois, oui c'est vrai, vous voyez les mêmes vêments portés deux ou trois fois ici. Mais c'est juste la vie. Je ne parle même pas de mon sac Vuitton que vous voyez à tous les shootings depuis des mois ? Et bien oui ce petit truc a coûté un bras et que je l'adore, parce que j'ai préféré faire le choix d'un sac de luxe qui me faisait rêvé depuis des années que de continuer à acheter un nouveau sac chez Mango à chaque saison. C'est aussi ça la vie et ma façon de voir les choses, parce que la mode c'est aussi se faire plaisir. Et au fond, j'aime bien que ça soit comme ça : juste le blog d'une fille normale qui aime la mode et qui aime bloguer pour parler de vêtements - qu'ils viennent de chez Zara ou de chez Dior, que vous les ayez vu pour la première fois ou pour la cinquième, est-ce que ça importe vraiment au fond ?

Car à la fin de la journée, ce qui compte c'est de s'être sentie bien dans sa tenue, pas de savoir si vos statistiques sur instagram ont été bonnes. C'est aussi de rentrer à la maison satisfait de soi-même, en gardant en tête qu'avoir acheté ou non cette dernière paire de bottines que notre blogueuse préférée a montré la semaine dernière n'aurait problablement rien apporté de plus si ce n'est un petit plaisir négligeable face aux grands plaisirs que l'on peut tirer d'une jolie balade en forêt, d'un verre à la terrasse d'un café aux premières journées ensoleillées de printemps ou de la satisfaction personnelle d'être présent pour les gens que l'on aime. Alors ce que je propose aujourd'hui n'est pas osé, pas innovant, pas inventif : 

prenons juste les choses avec une petite pincée de sel et un grand pas de recul, fermons toutes nos applications pendant quelques heures et respirons un grand coup pour nous rappeller qu'après tout, nous ne parlons que de choses matérielles qui ne nous définissent pas.


So with all of this in mind, I took that blouse and thought "yes, this one again, because I love it". And after all I've always been honest on my blog and I don't want to showcase a image that isn't me. 

I don't have endless money to spend on new clothes just to ensure my instagram feed won't be repetitive.

Sorry not sorry. I have bills to pay, food to buy (because I would really fancy having food on the table every day, hell yes). So even if I still enjoy reading blogs that are out of my reach in terms of clothing (because they are such a great way to get inspired and that I think it is super easy to recreate a designer look with high-street pieces !), my blog can't compete on that field. It will still remains the diary of a young woman making her way through life and enjoying playing with fashion along the way. So yes, you might see the same piece two or three times here. But that's just life. And I won't even talk about my Vuitton bag that you've seen on every shoot for months ? That cute thing costs an arm so yes imma wear it 'till the end ! Just because I chose to invest in a bag I've been lusting after for years rather than buying a new bag in Mango for each new season. That's also how I roll because fashion is also about making yourself happy. So in the end, I quite like how things are on here : just the blog of an average girl that loves fashion and blogging about clothes - whether there are Zara or Dior, whether you've seen for one time of five, do not really matters I guess.

Because at the end of the day, what will matter is to feel good in your body and outfit, not to know how well were your instagram stats. It is also coming home satisfied of yourself, keeping in mind that those pair of booties your fav blogger showed last week would not have made anything better in the grand scale of things. Not as much as a walk in a forest would, or having a drink on a terace whislt enjoying the first sunny days of spring, or even the personal satisfaction of being here for your loved ones. So here's what I suggest - it is not daring nor innovating but here it is :

let's just take all of this with a pinch of salt and a good step back, let's close all of our apps for a few hours and take a deep breath to remember that in the end, we're just talking about material things that do not define us.








_____________________________________________________________________________________________________________

SHOP THE LOOK




___________________________________________________________________________________________

I'M WEARING
blouse : C&A / skirt : Zara / shoes : New Look /
bag : Louis Vuitton / sunnies : Mango / earrings : Mango