AUDREY MARIANNE

a fashion & lifestyle blog

Image Slider

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image
Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

black & beige / what's happening in my life

11 March 2019
            
             Parfois c'est difficile de trouver quoi écrire. Tout simplement parce que je passe ici de manière tellement sporadique (bannissez le mot repos si vous voulez devenir architecte et avoir une vie en parallèle) que parfois, ça me paraît bête de vous donner des nouvelles, je me dis toujours que personne n'a besoin d'avoir de mes nouvelles ?? Et puis je me rappelle qu'au début j'adorais raconter ce que je faisais au quotidien, les choses qui m'excitaient et les choses qui me chagrinaient. Au tout début des blogs mode où cette communauté était si réduite qu'on se connaissait presque "réellement" les unes les autres. Je souris toujours quand dans mon instagram je tombe sur les posts des filles avec qui, je me souviens, on se suit depuis très longtemps. Je me souris et je me dis "ça fait vraiment des années dis donc". Et j'aime cette petite mélancolie qui revient quand je pense à moi lorsque j'ai commencé mon blog, à prendre des photos avec mon trépied et l'appareil sur retardateur, puis quand j'ai réussi à apprendre à ma mère à s'en servir (du moins assez pour cadrer un minimum et déclencher l'appareil, mimoune je t'adore hein), et quand enfin j'ai réussi à avoir des photos vraiment jolies qui me plaisaient et qui me rendent très fière aujourd'hui (ça fait pas de mal parfois de réussir à apprécier ce que l'on produit !). Du coup je me suis dis que ça pourrait changer de d'habitude au final de vous raconter ce qui se passe un peu dans ma vie, et je serais aussi très contente de savoir ce qui se passe dans la votre !


             Sometimes it is hard to find topics to write about. Just because I do not publish blog posts very often (just forget about the word "rest" if you want to be an architect and have a social life at the same time) that I can find it silly to give you news, as if anyone needed any news from me ?? But then I remember how it was to just write about my ordinary life, about the little things that I love and the ones that made me sad. At the very begining of fashion blogs when the community was so small that we actually almost really knew each others. I always find myself smiling when I stumble upon instagram posts from the girls I used to chat with when I was a teen, and who I've followed for years. I smile and I think "crazy how time flies". And I kinda like that sort of melancholia that comes when I think about myself when I started my blog, taking pictures on my tripod and then somehow teaching my mom to take pics for me (I mean, push the button - mom I love you don't get me wrong), and then when I finally achieved to get the pretty pictures I wanted which makes me sort of proud today (it feels nice to appreciate the work you do sometimes !). So I thought today why not write about what's going on in my life at the moment ? And I'd love to hear about what's going on in your too !



1. Je vais me marier (!!!).

Bon, si vous me suivez sur instagram vous le savez déjà bien sûr ! Mais je ne crois pas l'avoir encore vraiment dis sur le blog. Donc voilà, c'est très étrange de se dire que l'année prochaine je vais me marier à la personne que j'aime le plus au monde. D'aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais trop penser au mariage comme quelque chose d'obligatoire ou que je voulais absolument faire, mais aujourd'hui que je vais me marier je ne pourrais en être plus heureuse. J'ai envie de vous préparer des articles mariage donc si vous avez des idées de ce que vous aimeriez bien voir n'hésitez pas ! A ce stade nous avons notre date, notre lieu, notre traiteur, notre photographe, notre vidéaste, et le joaillier qui réalisera nos alliances qui est celui qui a réaliser la bague de fiançailles de mes rêve. La prochaine étape va être le fleuriste et ma robe. Le sujet le plus sensible : évidemment j'ai déjà dessiné la robe que je veux ... Ça va être difficile de partir en essayage en ayant déjà en tête exactement ce que j'aimerais mais j'ai envie d'essayer pleins de modèles différents et de me laisser surprendre peut-être par un style que je n'imaginais pas. On sait également déjà l'ambiance qu'on veut pour le décor, mais on doit vraiment se décider sur la palette de couleurs qu'on va sélectionner afin de pouvoir avancer concrètement sur la décoration. Même si on sait déjà à peu près ce qu'on veut j'aimerais commencer à en faire une liste précise pour qu'on puisse s'en occuper au fur et à mesure et pas dans la panique quelques mois avant. En bref, c'est un gros sujet de mon quotidien en ce moment et ça me rempli de joie. J'ai hâte d'en partager plus sur le blog !


1. I am getting married (!!!).

If you follow me on instagram I am sure you already know it. But I don't think I've actually clearly write about it on here. And let me tell you : it feels SO strange to think I am gonna be married next year with the person I love the most. As far as I remember, I have never really thought about marriage as something mandatory or that I absolutely wanted for myself, but now that it's happening I couldn't be happier. I really want to share the process of it all here so if you'd like some posts about wedding planning or anything related feel free to ask ! Right now we have already set the date, booked our venue, our caterer, our photographer, our videographer, and the jeweler who'll make our wedding bands will be the same that made my dream engagement ring. Next step is the florist and .. the dress. Of course I've already draw my dream dress ... It's gonna be hard trying on dresses when you already got exactly what you'd want in mind, but I'm letting myself the opportunity to try and be surprised by a style I did not expect, who knows ? We also already know the vibe we want for the whole wedding but we need to set the color scheme so we can think more precisely about the decor. I really want to tackle things in advance as we chose to have a longer engagement : I don't want to get caught last minute because I would have thought I had time ahead for everything. In short you've got it, wedding planning is a big part for me right now and I love it ! Can't wait to share more of that on the blog !



2. J'essaie de changer mes habitudes de consommation.

Il y a presque 3 ans j'ai décidé de supprimer la viande de mon alimentation quotidienne. Pour moi qui vient d'une famille où on en mangeait à tous les repas ce n'était pas une décision simple mais j'étais heureuse de changer mes habitudes pour être plus en accord avec mes principes et avec ce que je crois être mieux pour ma santé. Il n'y a donc plus de viande chez moi depuis trois ans (je mange toujours du poisson par contre), et je n'en consomme que très occasionnellement si, par exemple, je suis invitée chez des personnes qui n'ont rien prévu d'autre (ou que vraiment j'ai très envie de manger quelque chose qui en contient : une pizza, un croque-monsieur, ... Nul n'est parfait et je ne me prive pas, ça arrive rarement mais de temps en temps !). Le changement a donc commencé il y a déjà un moment, mais plus récemment je me suis mise à lire clairement les étiquettes des produits que je consomme pour éviter tous les additifs possibles et inimaginables qu'on peut trouver dans le commerce. De plus, je regarde également la composition de mes cosmétiques : je n'y avais jamais fait attention jusque là, mais maintenant il est inconcevable pour moi d'appliquer sur ma peau des produits qui contiennent des cancérigènes et des perturbateurs endocriniens. Alors oui, ce n'est pas facile parce qu'il y en a beaucoup, partout, et surtout dans des produits que j'adore. Ce n'est pas facile non plus car je peine un peu à trouver des produits aussi efficaces qui ne sont pas bourrés de mauvaises choses. Mais l'effort est important à mes yeux et même si je sais que je ne pourrais probablement pas supprimer tous les produits avec composants toxiques de mes placards je sais que je peux considérablement les réduire. Je ne pourrais que vous encourager à faire de même car nous sommes responsables de ce que nous achetons et décidons de consommer que ça soit niveau alimentaire ou cosmétique : nous n'avons qu'un seul corps et ça n'est peut-être pas si mal d'en prendre soin ? Si vous ne savez pas par où commencer, je vous conseille des applications comme Yuka qui servent à biper les codes barres des produits pour avoir une "traduction" des composants (aliment ou cosmétique), ou encore des sites comme le Zenziscope qui permettent des analyses rapides pour les produits de beauté. Vous verrez au début c'est effrayant tous ces noms de composants bizarres, mais on apprend vite à reconnaître les plus mauvais.
En plus de cela, nous sommes en train de tester des paniers de légumes de saison que nous achetons une fois par semaine (auprès de Potager City). Grâce à cela, nous réapprenons clairement à manger des aliments appropriés à la saison, produits quasiment tous en France, parfois même bio. Depuis Janvier je me suis remise à cuisine réellement : je cherche de nouvelles recettes toutes les semaines et nous ne mangeons quasiment plus rien d'industriel (!) (on a encore des chips et des biscuits dans les placards par contre ahah). Fini les conserves, les produits surgelés, les plats tout prêts. Ce n'est pas facile tous les jours car après une longue journée de travail parfois j'ai juste envie de mettre une pizza au four, mais mon corps me dit merci. J'espère réussir à tenir car un de mes objectifs pour 2019 est d'avoir une vie plus saine !

2. I'm trying to change my consumption habits.

Almost 3 years ago I've decided to stop eating meat in my daily meals. Coming from a family where we used to eat meat almost always at lunch and dinner, it wasn't easy but I was happy to change my habits to be more in harmony with my convictions and what I think is best for my health. So there's no more meat in my fridge (I still eat fish though), and I rarely eat any except when I am invited to some people's home that did not have anything else, or when I really really crave a meal like a pizza or croque-monsieur, ... Nobody's perfect so I am not putting too much pressure on myself. So the change already started a while ago, but most recently I started reading the composition of what I was buying, in hopes to reduce all the additive components and bad stuffs we don't really want to eat. I've also started reading the component on my cosmetic products and I swear this gave me a headache. I could not believe how many nasty component were on my everyday mosturizer. It's crazy how brands can't help but put carcinogenic components or endocrine disruptors in their products. I know it is what helps them create the product, give it it's texture and so on, but do I really wanna apply that onto my skin, almost every day ? Hum. Nope, thanks. So I'm now looking for "cleaner" products, and let me tell you : this ain't easy. Especially because BHT and phenoxyetanol seem to be everywhere, on on my fav products even. So yes it is hard, yes I know I won't be able to replace every product on my beauty shelf, but at least I try to be more mindful about what I buy and use. And if I can change like, half of my beauty stuff, it'll be great. I cannot encourage you enough to educate yourself about all of that stuff because it is so important to take care of your body and what we choose to buy as consummers. It seems really hard to understand all the weird words on products packaging but once you start documenting yourself you'll see it gets easier to spot the very bad components.
Also, I have started to really cook a lot since January : during my studies I admit I was not eating the best of things as I often lacked time to cook, but now that I have a bit more time I really want to stay on track with that. We buy local products and I set a list of new recipes every week so that I don't loose any time wondering what I'm gonna cook for dinner tonight. I definitely think we eat so much better now and I am very happy about it : one of my goal for 2019 is to have a more healthy life !



 
 

3. J'ai envie de faire plus de sport mais j'ai du mal à trouver le courage.

Je n'ai jamais été grande sportive. La fille toute rouge et essoufflée à la fin des 20 minutes de course au collège, c'était moi. Puis j'ai connu deux années où je faisais des exercices de fitness quasiment tous les jours chez moi : des squats, des abdos, ... C'était difficile mais je m'y astreignais. Puis je me suis lassée et j'ai progressivement arrêté : avec les études d'architecture je n'avais pas le temps ni l'énergie à consacrer à du sport. Il y a deux ans j'ai commencé le kundalini yoga surtout pour réussir à me détendre un peu et essayer de réduire mes migraines et ça a été un bonheur de trouver un sport qui me correspondait et qui faisait vraiment travailler mon corps. Mais aujourd'hui j'aimerais trouver la motivation pour me refaire des séances de sport à la maison en plus des séances de yoga, pour faire du bien au mental mais aussi pour être plus tonique (je voudrais être au top de ma forme pour mon mariage !). C'est dur de trouver de la motivation au cœur de l'hiver mais maintenant que les beaux jours reviennent j'espère pouvoir me motiver réellement et m'y tenir. J'ai aussi envie de réussir cet objectif pour me prouver à moi-même que je peux y arriver, car je l'avoue ça ne m'amuse pas vraiment le sport ! Si vous avez des astuces de motivation je suis preneuse car là il va me falloir une bonne dose d'ondes positives ahah.



3. I want to do more sport but I'm lacking the motivation.

Real talk here : I have never been one to love sports. The breathless girl with the red face at the end of the 20 minutes run at school : that was me. Then I had two years of doing fitness exercices at home every day : squats, abs, ... It was hard but I was pushing myself to do it. But then I kind of got tired of it and I started doing less and less. Plus, I started my architecture studies and that was it : I was so tired from all the work that I had literally no time nor energy to do anything else. Two years ago I started doing kundalini yoga to release my body from tensions and free my mind from stress - even for two hours a week. I love it so much that I can now say I've found a sport I love doing that is compatible with me whilst really training my body. But now I think I want to do a bit more than my yoga sessions : maybe do some fitness sessions at home again. It could only be good for my body and mind, and I'd like to be more toned (I want to feel my best for my wedding !). But it is sooo hard to find motivation. Now that winter is almost over here in France maybe I'll find it easier but I find it hard to stick with a sport habit for too long (I admit I don't find sport fun at all ahah). If you guys have any tips for that, just tell me please !





4. Cette année j'aurais un quart de siècle.

Bizarrement, avoir 20 ans n'a pas été quelque chose de très marquant pour moi. Mais alors en avoir 25, c'est autre chose. En Juillet je fêterais mon anniversaire et ça me paraît très différent de d'habitude : ça y est, je vais être plus près des 30 ans (ahhhhhhhh !!) que des 20. Je commence à avoir des rides (définitivement), à me demander si je devrais moins prendre l'apéro (hum), à réfléchir à si j'en suis là où je voudrais être dans ma vie (non). Mais je pense aussi beaucoup à tout ce que j'ai déjà fait, vécu, et je me dis que même si tous mes plans ne se sont pas vraiment passés comme je l'aurais souhaité, c'est la vie et ça va aller. J'ai beaucoup d'espoirs et d'attentes pour les cinq prochaines années, et je sais qu'il y a une certaine pression social sur les choses "à faire" avant d'avoir 30 ans ... J'ai envie de trouver ce que moi je veux vraiment faire avant d'avoir 30 ans, plutôt que de me laisser porter par ce que je vois tout le monde autour de moi faire. Cette année donc j'espère pouvoir me recentrer sur moi-même maintenant que je m'installe dans une petite routine, notamment au niveau du travail. Pouvoir réfléchir sur ce que je souhaite vraiment dans ma vie, et surtout apprendre à me dédier du temps, pour faire des choses que j'aime vraiment sans les remettre à plus tard. Mais en attendant je vais profiter de mes derniers mois à dire que j'ai 24 ans.


4. I'll be celebrating a quarter century this year.

Bizarre enough, turning 20 wasn't something big for me. But being almost 25 is freaking weird. In July I'll be celebrating my birthday and I find it very different from any other year : I'm finally gonna be closer to 30 than to 20 (o-m-g !!!!!). I am started to get wrinkles (definitely), to ask myself if I should have less wine time (or maybe more ?), and to think about if I'm where I wanted to be in life (oops, nope). But I also think about all the nice things I've already experienced and I know even though every plan I had did not turned out how I wanted them to, I'm on the right track. I have lots of hopes and expectations for the years ahead and I am started to feel the so called "social pressure" to do this and that before turning 30. But actually, I want to find what I want to do without doing what everyone else is doing. I want to know what's good for myself. So this year I hope will be a year to re-focus on me and what I really want in life. I want to dedicate more time to myself, to do what I like without postponing everything to "later". But for now, I'll try to enjoy as much as possible the last months where I can still say "I'm 24".



Voilà, je pense que je vous en ai assez dit pour aujourd’hui ! Concernant ma tenue, j’ai ressorti ma combinaison préférée et je profite des belles journées de soleil pour porter moins de vêtements. Je suis super excitée par l’arrivée des beaux jours, comme tout le monde je crois, et de pouvoir alléger mes tenues. Bon, on est d’accord c’est un peu flippant d’avoir eu presque des 20 degrès en plein Février. Mais les sceptiques diront que le réchauffement climatique n’est qu’une conspiration ? ahah. Maintenant je veux savoir ce qu’il vous arrive à vous ! Que faites-vous en ce moment, quels sont vos projets, si vous avez des voyages prévus ou des choses qui vous enthousiasment particulièrement ? J’ai envie que les commentaires redeviennent un endroit pour parler aussi de vous ! Sur ce, je vous souhaite une belle semaine et je vous dis à très vite ♥.

I think I've said enough about me for today ! If I were to say something about my outfit I'd tell you I am super excited about spring - like everyone I guess, just so I can lighten up my outfits. We'll agree it is super weird to have almost 20 degrees in February but skepticals will say global warming is a conspiracy right ? ahah. Now I want to know about you ! What are you doing those days, what are your projects, what gets you excited ? I'd like the comment sections to be a place to talk about you again ! For now, I'm wishing you the best of week - see you soon ♥.

-xoxo, Audrey

______________________________________________________________________________________________________
  

I'M WEARING
jumpsuit : Mango / turtleneck : Etam /
bag : Louis Vuitton / watch : Fossil
 

why you shouldn't give a f*ck / another white shirt & blue jeans

25 February 2019




           D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été « overdressed ». Imaginons un instant 15-ans-Audrey qui arrive au supermarché en jupe à volants, talons de 8 centimètres et petit sac à main, comme si on l’attendait au rayon biscuits avec une table dressée pour dîner.
J’ai pu alors remarquer très vite à quel point les gens s’empressent de se regarder les uns les autres pour se juger : « une jeune fille en talons ? », « Pourquoi ses parents lui laissent porter des vêtements si courts ? », « Son chemisier est tellement transparent ! », … Je m’imaginais assez facilement les commentaires associés aux regards que je pouvais recevoir adolescente sur la façon dont je m’habillais, notamment ayant grandie dans des petites villes. Heureusement, j’avais des parents qui me laissaient choisir comment je m’habillais et qui ne se mêlaient que peu de ma garde-robe. D’un caractère naturellement confiant, je me suis rapidement rendue compte que je n’étais pas si affectée que ça par les regards des autres, et qu’au contraire j’avais déjà bien assez de choses à penser pour me préoccuper de ce que pouvaient penser des inconnus. Je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde, alors à toutes les personnes qui aimeraient mais qui n’osent pas encore tout, cet article est pour vous. Et aux deux jeunes filles qui pouffaient à côté de moi chez Mango quand j’avais 16 ans en commentant sur la blouse imprimé python que j’achetais : peut-être que ça faisait « mamie », mais il faut croire que j’étais juste en avance sur la mode ! ;)


            For as long as I remember, I've always been "overdressed". Let's take a moment to imagine 15-years-old Audrey entering the supermarket dressed in a ruffely skirt, 3 inches heels and a clutch, as if she was awaited near the biscuits section for dinner.
I then noticed how quick people were to look for judgemental comments to make about one another : "how is she so young yet already wearing heels higher than her mother's ?", "Why are her parents letting her wear such short clothes ?", "Her blouse is so transparent !", ... I could easily think about all the comments that were paired with the looks I received when a teenager on how I dressed myself, especially growing up in small towns. Luckily, I had quite cool parents about the subject that would let me choose my own clothes without really caring too much. I have quite a confident personnality, so I can say I found out early on I wasn't so affected by other people's judgement, and that I had other stuffs to care about rather than the opinions of mostly strangers. I know it's not everyone's case, so to all the people not daring as much as they would, that post is for you. And to the two girls giggling next to me as I was purchasing a python pattern shirt at Mango when I was 16, well maybe it looked "granny style", but I guess I was just ahead of the trend ! ;)


1. On sera toujours "trop" quelque chose pour quelqu'un.

Trop grande, trop petite, trop grosse, trop mince, trop bavarde, trop simple, trop compliquée, trop calme, ... On peut continuer des heures comme ça. Peu importe votre tenue, quelqu'un trouvera invariablement quelque chose à y redire : trop habillée ou trop "casual", trop court, trop long, trop coloré, trop neutre, ... Impossible de mettre tout le monde d'accord, quelque soit le sujet. Alors pourquoi essayer de se demander si la manière dont on est habillé convient aux autres ? Bien sûr, je ne parle pas d’occasions particulières : peut-être que le mariage de votre cousin n'est pas exactement le moment pour sortir votre jogging. Mais au quotidien, y a t-il vraiment un avis autre que le votre qui importe pour savoir dans quels vêtements vous vous sentez bien ou pas ? Alors oui, ce n'est pas toujours facile. Stéphan me dit souvent que je suis "trop habillée" pour aller à tel ou tel endroit (souvent parce qu'il me voit hésiter entre plusieurs vêtements improbables pour aller récupérer un recommandé à la Poste ...). Désolée babe, mais tu sais que je m'en fiche et que je suis heureuse comme ça. Si j'ai envie de sortir mon costume de girl boss le dimanche matin pour aller chercher du pain : who cares ? Et si lundi matin j'ai envie d'aller au boulot en legging et gros pull, c'est pareil. Et si on est invités pour un repas simple mais que j'ai envie de mettre une robe de soirée : grand bien m'en fasse. Tout le monde ne pense pas comme ça, c'est vrai. Et peut-être que parfois on dira tout bas "mais comment elle s'est habillée celle-là ?". A ces gens là ne répondez pas : laissez leur perdre du temps à commenter votre tenue, ça les occupe !

1. We'll always be "too much" something for someone.

Too tall, too short, too curvy, too skinny, too talkative, too simple, too complicated, too quiet, ... We could go on like that for hours. The point is, no matter what your outfit is, someone will always have something to say about it : overdressed or underdressed, too short, too long, too colorful, too neutral, ... It is actually impossible to make everyone agree on something, no matter what the subject is. So why bother thinking about what people will think about your outfit ? Of course, there are special occasions : maybe your cousin's wedding is not exactly the right place to rock your favorite jogger. But in your day-to-day life, is there really an opinion more meaningful that your own ? So yes it won't be easy. Stéphan often tells me I am too overdressed for what we're doing (I think he might be a little defeated by how long it can take me to choose between two unlikely outfits to go to the post office ...). So sorry babe, you know I don't really care but I am happy this way. If I want to wear my girl boss two-pieces to go get some bread on a Sunday morning : who cares ? And if by Monday I feel like being all cozy and wearing some leggings with an oversized jumper : let it be it. Not everyone think like that, it's true. And sometimes you might hear comments like "what is she wearing again ?". Let them talk : their choice to waste some time talking about your outfit !


2. Si vous mourrez, ce que vous portez sera la tenue de votre fantôme pour toujours.

Non mais sérieusement, imaginons deux secondes que ça soit vrai. Personnellement j'ai envie d'être dans une tenue que j'adore. Je veux dire, ça serait quand même mieux que mon pyjama troué. J'assumerais si c'était le cas mais tout de même, je préfèrerais que ça soit mon tailleur préféré. Tout ça pour vous dire : votre tenue vous concerne vous et pas les autres. Vous vous habillez pour vous, pas pour faire plaisir à un tel ou un tel. Et si c'est le cas, c'est peut-être le moment de changer ça. Si votre truc c'est les vêtements confortables et amples, arrêtez d'écouter les gens qui vous conseillent de mettre ça ou ça "en valeur", blablabla. Avoir confiance en ses tenues ne va pas seulement dans un sens : si vous avez envie d'être toujours en jean et basket et que c'est comme ça que vous vous sentez bien, c'est génial. Si vous aimez porter des robes en soie sous vos blazers : you go girl. Il n'y a rien de mieux que d'être bien dans ses vêtements.

3. It's a work in progress.

Non la confiance en soi ça n'est pas un don qui nous tombe dessus comme par magie : aucune fée ne se penche sur les berceaux en disant "puisse ton estime de toi-même être toujours sans faille." (si seulement !). Pour certaines personnes, cela est plus naturel que pour d'autres, c'est vrai. Mais beaucoup de facteurs entrent en jeu : votre culture, votre entourage, votre environnement, ... Tout ne dépend pas de nous et comme pour chaque trait de notre personnalité, notre confiance en nous est influencée par beaucoup de facteurs externes. Mais il y a une bonne nouvelle à tout ça : ça se travaille. Comme apprendre une langue, une technique, une chanson, ... Comme on apprend à gérer son stress, ses phobies, ses sautes d'humeurs. C'est évident mais j'avais envie de le rappeler car j'entends souvent "je ne suis pas comme ça moi". Personne n'est quoi que ce soit dans l'absolu : on se laisse être de telle ou telle manière, avoir tels ou tels goûts, mais jamais rien n'est figé. Et c'est aussi ce qui est formidable : on peut être timide aujourd'hui, et pourquoi par extravertie dans 10 ans ? Tout s'apprend et se pratique. Alors quand vous vous dîtes que vous n'oserez jamais porter cette robe avec ce motif excentrique en public : allez-y, essayez. Vous vous sentirez bizarre au début et puis peu à peu ça ira mieux, croyez moi.


2. If you die, remember those clothes will be your ghost's outfit forever.


No but seriously, let's just imagine it's true. Personally I'd like to wear an outfit I love. I mean, that would be better than my old pajamas. I would live with it if it were the case, but I'd chose my fav trouser set if I could. All that to say : your outfit is about yourself, not others. You're not dressing up to please people around. If that's the case, now is the time to change it. If you like loose and comfy clothes, stop listening to people telling you you'd better wear something more "fitted" to your figure, blah blah blah. Being confident in your outfits might be rocking jeans and tee-shirt for someone and for another wearing a silky dress under your blazers : you go girl. There's nothing else better to feel good in the clothes you're wearing.

3. It's a work in progress.

No, self-confidence is not a gift we're blessed with at birth : there's no fairy above our cradle wishing for us "infallible self esteem" (if only !). For some people it's more natural than for others, granted. But a lot of things come into the picture : culture, environnement, family, friends, ... It's not only up to us, and like any other personality trait, our self confidence is influenced by external factors we don't control. But there's a good new to it all : you can work it out. Like learning a new language, technique, song, ... Like learning to deal with your stress, your phobias or your mood jumps. It's kind of an evidence but I wanted to remind you because I often hear "I'm not that type of person". Well, nobody is a absolutely a certain or certain type of person. We let ourselves be a certain way, having certain tastes and so on, but nothing's set in stone. That's what I love : we can be introvert today and extravert in 10 years ! Everything is a learning curve and a work in progress. So when you're thinking "I'll never dare wearing that dress with such a bold pattern out", well try it out. It's gonna be weird in the beginning but I'll get easier with practice.


4. Jouez selon vos règles.

Oubliez ce qui est à la mode, ce qui est pour votre âge, ce que vos ami(e)s portent, ce que vous voyez sur Instagram ou ce que vos followers veulent y voir. Trouvez par vous même ce qui vous va bien, ce que vous aimez, quelles couleurs vous appréciez, quelles coupes, quelles matières. N'essayez pas d'anticiper ce que les autres pourraient penser de votre tenue. Personnellement, quelqu'un à toujours une remarque à faire sur mes vêtements imprimés léopard. Oui oui, toujours. Est-ce que je me demande ce qu'on va encore me dire cette fois-ci avant d'enfiler les vêtements concernés ? N-o-n. Parce que ça n'y changera rien : les commentaires seront les mêmes. Pourquoi ? Parce que tout est subjectif. Comme à peu près tout en fait. Donc même si parfois vous pourrez réunir plus de personnes à aimer votre tenue qu'à la détester, il y aura toujours quelqu'un qui trouvera que ce n'est pas "beau", "mal coupé", ou autre. Dans mon cas, j'aime porter des vêtements d'hommes : chemises, vestes, ... et de manière plus générale je m'habille souvent avec des vêtements amples, oversized. Parce que je m'y sens bien et que je trouve que ça me correspond. Pourtant beaucoup de personnes m'ont déjà dit que c'était "bizarre" et que mes vêtements n'étaient pas à ma taille. Ce n'est pas forcément les commentaires les plus agréables et même si je m'en détache ça ne fait pas pour autant plaisir. Donc moi aussi je travaille encore à ma propre confiance en moi. Mais je me fixe mes propres règles et mes propres limites : pas la peine de laissez les critères subjectifs des autres vous dicter ce qui est acceptable ou pas en terme de garde-robe.

 4. Play by your rules.

Forget what's on trend, what's age-friendly, what your friends are wearing, what you see in Instagram or what your followers want to see. Find what you like, what fits you, what are your colors, what are your type of cut, type of material. Don't try to anticipate what others will think of your outfit. In my case, I always get a comment when I'm wearing something with a leopard pattern. Yes, always. Do I try to think about what kind of remark I'm gonna get to today from an outfit when getting ready in the morning ? N-o. Because that won't change a thing : comments will be the same.Why ? Because actually kind of everything is subjective. So even if sometimes you can get more people to like than to dislike your outfit, there will always be at least one person to think that it's not "beautiful" or that it doesn't fit you, or anything else in the same tone. In my case, I like to wear man clothing : shirts, jackets, ... et in general I often dress with oversized clothes. Because that's what I like and what makes me feel good. A lot of people has already told me it's "weird" ot that I wasn't wearing clothes my size. Those comments are not pleasant and even if I can be relaxed about them, they're not making me happy either. So even if I've gone a long way, I still do work on my self confidence. But I set my own rules and limits : there's no need to let subjective opinions from others dictate what is acceptable or not in your wardrone.






Sur la tenue de cet article on pourrait dire qu'elle est : trop simple (un jean et une chemise, really ?) (en plus, son dernier article c'était pas déjà un jean et une chemise ??), trop osée (le corset et les cuissardes ça serait pas trop connoté là ?), trop m'as-tu-vu (ces lunettes de soleil et un monogram Louis Vuitton ...), trop négligée (la chemise aurait quand même être pu repassée), trop sobre (noir, blanc, et camel, encore quelqu'un qui ne met pas de couleurs l'hiver), trop "fashion" (la ceinture sur le manteau, pourquoi ?), ... Bref. Vous avez compris. Je pourrais penser encore à d'autres auto-critiques et pourtant je suis là, prête à bientôt cliquer sur "publier" et laisser cette tenue être potentiellement vue par qui le souhaite sur internet. Mais on à qu'une vie, et je préfère encore me demander si je vais choisir des cookies ou un brownie avec mon café ce matin. Et pourquoi pas les deux.

On today's blogpost we could say my outfit is : too simple (some jeans and a shirt, really ?) (plus, wasn't the last blogpost already some jeans and a shirt ??), too daring (that corset thing and over-the-knee boots, isn't that too connoted ?), too "look at me" (those sunnies and a monogram LV ...), too neglected (she could have ironed that shirt), too neutral (black, white and camel, another no-color-in-winter girl), too "fashion" (what's the purpose of that belt under her coat ?), ... Gotta stop it here but you've got it. I could find a lot more self-criticism remarks about this outfit; yet I'm still here, about to click "publish" on that post and let this said-outfit potentially be seen by everyone who'd like to on the internet. But we got one life, and I'd rather overthink about whether I'll get cookie or a brownie to go with my coffee. Or why not both.


- xoxo,
Audrey

______________________________________________________________________________________________________
  

I'M WEARING
shirt, shoes & sunnies : Mango /
jeans, coat, corset & belt : Zara /
bag : Louis Vuitton / watch : Fossil

blue jeans, white shirt / my autumn uniform

22 October 2018

                   Est-ce que je vous ai déjà dis que le mois d'Octobre était potentiellement mon préféré de l'année ? Je rectifie ça tout de suite au cas où. Les arbres changent de couleur, l'énergie de la rentrée est toujours là et l'excitation de l'approche de Noël arrive aussi. Et, bien sûr, le pumkin spice latte. Enfin, on peut définitivement arrêter de se demander quel vêtement enlever en plus pour être à l'aise, et au contraire s'accorder le luxe de choisir entre un blazer et un cardigan : bref, la saison parfaite pour s'habiller également.


                   Have I already told you October might possible be my favorite month of the year ? Well, if not, that's corrected now. Trees are changing color, the back-to-school energy is kinda still there, and the excitement about Christmas is beginning. And, of course, pumkin spice latte are the only orders allowed at Starbucks. Finally, we can definitely stop wondering which layer to take off to feel comfortable and instead choosing between a blazer or a cardigan : that's what I call the perfect fashion season.


 
La tenue d'aujourd'hui pourrait résumer totalement mon style pour cette saison : plus mature, plus neutre, plus intemporel encore. Je continue peu à peu à renouveler ma penderie en donnant les vêtements qui ne me plaise plus au profit de ceux que j'ai envie de mettre 5 jours sur 7. Cet été, j'étais notamment en quête du parfait mom jean. Pourtant, jusqu'à cette année il était hors de question qu'un jean soit autre chose qu'un skinny. Mais aujourd'hui je suis totalement convertie au mom jean et à sa coupe un peu large, dans laquelle je suis à l'aise et qui au final s'associe avec beaucoup de pièces de ma garde-robe. J'avais donc trouvé mon bonheur chez Zara : taille haute juste bien, longueur du jean nickel et surtout couleur de denim parfaite.


Today's outfit could totally sum up my style for this season : more mature, more neutral, and more timeless. I'm still renewing my wardrobe, giving away the clothes I don't wear anymore and buying new ones more conscientiously, clothes that I'd happily wear 5 days out of 7. This summer, I was in search for the perfect mom jeans. However, until this year, there was no way jeans could be anything than skinny on me. But now I am totally converted to that looser cut and feel. I surprisingly can pair these jeans with so much in my wardrobe too ! I found mine in Zara : high waisted the right way, nice lenght of legs and above all, the perfect denim color wash.




Ma veste vient de chez Mango et je l'avais shoppé en soldes ce début d'année. Une structure un peu à la manière d'un blazer, mais plus court, et des épaulettes pour parfaire mon bonheur (tout le monde ici sait que j'adore les épaulettes, right ?). Je trouve que l'automne est l'occasion idéale de mixer les tons d'été à ceux de l'hiver : les couleurs claires ont encore leur place à mes yeux et j'ai encore plein de pièces de cet été que je porte à la mi-saison. Quand on ne dépassera plus les 15 degrés la journée on avisera !

My jacket is from Mango, and I bought it later on this year during the sales. It is structured like a blazer, but shorter, and has shoulder pads to complete my hapiness (y'all now I am crazy in love with shoulder pads, right ?). I think autumn is the perfect time to mix and match summer and winter tones. Light colors are definitely still on rotation for me and I can also still wear a lot of piece from my summer collection. We'll make some change when it won't go above 15 degrees outside !

Under my jacket is a very classic white shirt I also bought at Mango. If you don't have one yet, please rush to find the perfect one for you because that piece is such a staple in any wardrobes. The men's section is always a good place to find one too. I'm yet to find something I can't wear with a simple white shirt : jeans, skirts, under some knitwear, or a sleveless dress, ... The combinations are endless. And if you are a bit clumsy like I am, that's quite a mission to wear a white shirt and keeping it white for an entiere day .. Mission achieved two times for me ahah.

 
Sous ma veste une chemise blanche tout ce qu'il y a de plus banal : si vous n'en avez pas qu'attendez-vous ? Je pris celle-ci chez Mango mais sinon le rayon homme de n'importe quel magasin sera très bien pour ça. Porter sous une veste, sous une robe sans manche, sous un pull fin, ... Il n'y a rien que vous ne puissiez marier à une chemise blanche. Si vous êtes un peu maladroite comme moi, c'est une bonne mission de la porter toute une journée sans rien tâcher ... Réussi pour ma part à deux reprises ahah.

J'ai enfin ressorti mon baker boy hat qui m'avait tant manqué depuis l'hiver dernier. Si vous en aviez marre, désolée mais il reste une de mes pièces préférées. Et vu les collections de prêt-à-porter de cette année, c'est toujours d'actualité : si vous hésitiez l'année passée c'est le moment d'essayer ; personnellement je préfère les modèles bien structurés comme celui-ci qui vient d'Asos à ceux qui sont totalement souples, mais c'est une question de goût !

I have also brought back my baker boy hat ! You know I love this thing and it is going nowhere this season too. Looking at the F/W collections, it is also still very on trend which I cannot be more happy about. If you were still indecisive about it, give a go (there's no coming back though ahah) (unless you can't take with a laugh remarks like "where's you train miss ? Can I jump in ? choo choo"). I prefer mine very structured like this Asos one, instead of the very soft ones, but that's up to you !








Cette année j'ai décidé d'attendre le mois de Novembre avant de sortir les manteaux ! Je ne peux pas imaginer comment font les gens qui sortent déjà en doudoune pour résister au froid ensuite ? Et ceux qui sortent encore en shorts, je ne vous comprend pas non plus désolée ahah.

Avec la fin de mes études en Juin, je pensais avoir beaucoup plus de temps pour m'occuper du blog mais je vous avoue que je suis encore en train d'ajuster mon quotidien autour du travail et du reste. Après six années à être étudiante, ce n'est plus du tout le même rythme mais j'adore avoir plus de temps pour moi, et surtout depuis le mois de Juillet je profite de tous mes weekends ce qui était un doux rêve auparavant. Alors perdue dans la routine je n'ai pas encore pu me poser pour voir comment j'allais faire tout marcher mais promis, ça va le faire ;). J'espère que tout le monde va bien, et surtout que vous appréciez tous autant que moi regarder les feuilles des arbres changer de couleur.


This year I have decided to wait until November to wear any coats ! I just can't imagine how people already wearing big coats do to beat the cold after ? Those who still wear shorts, I'm sorry but I don't understand you either ahah.

With the end of my studies in June, I thought I would have plenty of time to take care of my blog but I must admit I'm still adjusting my everyday life with work and everything else. After 6 years of being a student it's not the easiest of change but I love having more time for myself and above all enjoying all of my weekends, which seemed like a very sweet dream before. So now I kinda need to take a break and figure out how to juggle everything and make it all work, but I'll sort that out somehow I'm sure ;). I hope everyone's fine and that you're all also appreciating how beautiful it is to witness the trees changing color.

- xoxo,
Audrey

___________________________________________________________________________________________
 
I'M WEARING
shirt & vest : Mango / jeans & shoes : Zara /
bag : Louis Vuitton / hat : Asos / watch : Fossil