AUDREY MARIANNE

a fashion & lifestyle blog

Image Slider

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image
Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

kinda classic, kinda trendy / the edgy uniform

12 December 2020


Hi there ♥

 

Cette année ça me paraît un peu étrange d'utiliser des formules comme "j'espère que vous allez bien", "comment ça va de votre côté ?", "j'espère que vous passez une bonne journée", ... Avec le covid (oui moi je dis encore "le" sorry not sorry), c'est de plus en plus difficile d'entendre des phrases comme celles-ci alors qu'on sait bien qu'elles sont un peu vides de sens. BIEN SÛR que j'espère que vous allez bien. Je ne suis pas en train de vous dire ouvertement que je m'en fiche, car loin de là et justement j'échange quasi quotidiennement avec vous sur instagram pour parler de tout et de rien et j'adore ça. Mais est-ce que quelqu'un qui se sent mal, un peu perdu, un peu déprimé, aurait envie de répondre spontanément "tu sais quoi, non je ne vais pas vraiment bien, merci de demander, voilà ce qu'il se passe (...)" ? Je ne suis pas sûre. Le fameux "ça va ?", "oui et toi ?", "ça va !" ... On est tous coupable d'utiliser ces formules machinalement je pense. Je ne veux pas dire par là non plus qu'on devrait arrêter les formules de politesse de ce genre mais ça me pose question c'est vrai. Donc voilà, ce sont juste des pensées sans structure, car je n'ai rien de plus intelligent à ajouter à cette réflexion, juste que cette année je me pose pas mal de questions sur les comportements qu'on a les uns envers les autres et que démarrer cet article m'a fait penser à cela.

 

Je ne peux donc pas vous inciter à me raconter comment vous allez, mais ce petit blog c'est mon espace et je peux vous dire comment je vais, et ici ça va.


Nous ne sommes plus qu'à 15 jours de Noël, quasiment tous mes cadeaux sont prêts, et je me repose. Oui vous avez bien lu. Je vais le refaire une seconde fois car je ne crois pas avoir déjà utilisé ces termes de manière correcte : je me repose.

Si vous me suivez sur instagram (@audreymarianne) peut-être que vous avez suivi la grande nouvelle de cette fin d'année : j'ai quitté mon travail pour monter mon entreprise. L'écrire fait un peu moins bizarre que le dire mais tout de même (!!). Depuis le début de cette semaine je ne travaille plus, j'essaie de mettre mon esprit en ordre afin de pouvoir démarrer 2021 de la meilleure manière qui soit. Je ne sais pas trop où je vais, comment j'y vais, ni même si je vais y arriver, mais je sais le pourquoi. Et ça c'est quelque chose qui me rend vraiment contente. Mais cette histoire sera pour une prochaine fois !

 

Je me repose donc : je dors (quelle joie), je lis (encore mieux), je regarde des films de Noël, je bois du chocolat chaud, je mange des Ferreros, je m'allonge et je regarde le ciel à travers ma fenêtre, j'écoute mes chansons favorites, je ne culpabilise pas de passer un après-midi à ne rien faire. J'ai enfin, enfin, mis pause. Ca ne sera pas pour longtemps bien sûr car l'année prochaine je sais que beaucoup de challenges m'attendent, mais je ne veux pas encore m'inquiéter du futur et plutôt pour une fois profiter de ce temps que j'ai là, ici, maintenant, à l'instant même où je vois les lettres que je tape s'afficher à l'écran successivement.

 

 

Cette tenue a été shootée il y a déjà plusieurs semaines, mais je n'avais pas encore eu le temps de sélectionner les photos pour faire cet article. Je me suis rendue compte que je ne vous avais jamais montré ces bottes alors que je les adore vraiment trop ! C'était un de mes cadeaux de Noël de l'an dernier. Et en 1 an je n'ai pas trouvé le temps de vous montrer ça, franchement ça craint. Si jamais j'ai des cadeaux aussi cools cette année je partegerai direct, promis. Et bien sûr j'aurai des cadeaux cools car j'ai été super sage cette année, et le père Noël est au courant.


Pareil pour mon espèce de pull sans manches, j'aurai pu vous en parler bien plus tôt ... On en voit partout cette saison mais sachez que je porte celui-ci depuis l'année dernière. Oui exactement, on peut dire que j'étais précurseuse, si c'est vous qui le dîtes !! Non plus sérieusement j'ai même commencé à porter des pulls sans manches depuis le collège car je piquais ceux de mon père. YES vous avez bien lu. Je les portais oversized sur des chemises, avec des petites jupes en mode uniforme (alors que je n'ai jamais été en école privée ahah). Et puis c'était l'époque de Gossip Girl pour moi donc ... Celles et ceux qui étaient à fond aussi comprennent je pense ! Bref, je recréer carrément une tenue de quand j'avais 14 ans là ! Les talons hauts en plus ;).
Sinon pour la petite anecdote, Stéphan m'appelle Jean Amédée quand je porte ce pull. Jean Amédée c'est son grand-père, au cas où vous n'auriez pas deviné par vous-mêmes ...

Et enfin ce petit short date de cet été, je l'ai trouvé pour remplacer mon short en jean habituel que j'ai depuis le lycée (je l''avais découpé dans un jean que mon père ne portait plus). Je l'ai porté une dizaine d'années donc mais là il était vraiment trop délavé et abîmé donc je me suis dis que je pouvais me permettre de m'en racheter un. Mais pas si facile de trouver un bon short taille haute, un peu loose, avec la bonne longueur pour retrousser les bords. J'avais shoppé celui-là chez Zara (j'essaie de faire de plus en plus d'efforts sur où j'achète mes vêtements, mais je ne vais pas cacher que je consomme encore beaucoup chez des marques comme ça pour l'instant).

 

 

 

 
 

 
 
 
Avec les températures qu'on a récemment sur Lyon, je ne pense pas que ce genre de tenue soit encore très appropriée donc j'espère que j'aurai plus d'occasion de sortir pour vous shooter de nouveaux looks ..! Même si je suis un peu déçue car entre le télétravail et le confinement, je n'ai pas du tout pu profiter comme il se doit de ma saison préférée pour m'habiller, l'automne ! Je pense que je vais devoir racheter des vêtements thermiques chez Uniqlo pour tenir cet hiver ahah.
 
On m'a demandé de vous faire une mise à jour de ma routine beauté donc je vais également préparer cet article ce mois-ci. Surtout n'hésitez pas si vous avez des sujets que vous souhaitez que j'aborde, des articles en particulier que vous aimeriez voir ici ! C'est sympa d'avoir vos idées/vos retours. Et je suis toujours contente quand je peux vous proposez des articles qui vous feront plaisir. 

Je vous souhaite un bon mois de décembre à tous ♥ (oui je sais on m'a prévenu qu'on était déjà au milieu du mois mais bon !).

See you soon !
En attendant, prenez bien soin de vous et des vôtres.

- xoxo Audrey

____________________________________________________________________________________________________________________________
   
I'M WEARING
shorts : Zara / shirt : YSL / knitwear : Oysho /
boots : Mango / bag : Louis Vuitton

2020 life update / monochromatic

23 October 2020

Hey there !!

Attention, long talk en perspective, je préviens !

Je n'ose même pas regarder à quand date mon dernier article car je suis à peu près sûre que ça fait plus d'un an. Pourtant mon blog est mon échappatoire, MON endroit sur internet pour être qui je veux être. Mais, you know, "c'est la vie" (avec l'accent d'Emily in Paris please). Par c'est la vie je veux dire : un boulot très prenant, un achat et rénovation d'appartement, et un mariage à organiser/presque annuler/organiser à nouveau. Rester hydratée et avoir une vie sociale c'était encore un niveau au-dessus. J'ai l'impression que depuis 2019 j'avance à un rythme imposé mais que ce n'est pas moi qui donne la cadence. Je suis le mouvement parce qu'il faut bien, qu'on ne peut pas juste laisser certaines choses en plan même si on le souhaiterait. Les responsabilités, les obligations, les gens et les choses qu'on aime.
 
Aujourd'hui le chapitre "mariage" est terminé et c'est un soulagement pour moi. J'aurais aimé créer plus de wedding content en 2020 mais le covid est arrivé, a tout chamboulé, et soudainement la seule réelle préoccupation était "est-ce qu'on pourra se marier cette année ?". Les petites joies des préparatifs sont devenues de plus en plus rares jusqu'à disparaître tant nous étions stressés. Je vais revenir sur le mariage dans un article dédié, peut-être même plusieurs, mais j'attends les photos de notre photographe pour pouvoir illustrer en images car pour l'instant je n'ai encore rien partagé de cette journée sur internet et pourtant il y a tant à dire !

Dans cet article j'ai plutôt envie de faire un petit catch up, car maintenant que cette étape du mariage est passée, j'ai l'impression d'un coup que ma vie peut redevenir à peu près normale. Je me rend compte encore plus de toute l'angoisse que je ressentais par rapport à cela, l'attente constante, le stress perpétuel de nouvelles restrictions, ... Beaucoup de choses niveau professionnel aussi mais je ne vais pas encore en parler ici. Maintenant que c'est fait je me sens plus légère, apaisée. Je sens que je vais pouvoir reprendre un rythme qui me convient, pouvoir à nouveau profiter de mes soirées, de mes weekends, penser un peu à moi.

 


Sur ce blog j'ai toujours un peu mêlé mode et instants de vie et ça me plaît de continuer alors voilà un petit résumé de ce qu'il s'est passé de mon côté depuis environ 2 ans.

Été 2018, je viens de finir une année très difficile et je suis fatiguée, physiquement et mentalement. Je ne sais pas bien ce que je veux pour ma vie. Sans aucun break après la fin de mes études je signe mon premier travail en tant que salariée dans le cadre duquel je dois beaucoup sortir de ma zone de confort. C'est dur mais je me sens chanceuse, et je rencontre des personnes formidables. J'apprends beaucoup, je me motive, j'essaie de me raccrocher au positif. Mon planning est très différent de celui de mes études et je m'ajuste. Le reste de l'année file à toute allure. Fin 2018, j'ai dépensé plus d'énergie que je n'en avais, je suis à nouveau épuisée mais je sais que j'ai acquis de nouvelles compétences et j'en suis fière.
 
Début 2019, j'ai besoin de faire quelque chose pour moi, de me raccrocher à un projet où je pourrais m'épanouir. Je commence à prospecter des appartements sur Lyon dans le but d'acheter. Stéphan est tout de suite d'accord pour ce projet et très rapidement on trouve le compromis parfait surface/prix/localisation. Je crois que ça s'est fait en 1 mois environ, et c'est aller tellement vite que ça aurait pu paraître comme un coup de tête, surtout qu'on allait se lancer dans une très grosse rénovation. Notre négociation est acceptée, et à ce moment là je ne sais pas encore si je dois sauter de joie ou pas car tout le processus entre la simple idée d'acheter et l'offre acceptée était tellement rapide qu'au final ça semblait presque irréel. J'avais toujours imaginé que quelque chose de si important prendrait des mois et des mois, que je passerais des semaines entières à réfléchir sur les pour et les contre. Au final maintenant que j'y pense la manière dont les choses se sont passées me ressemble quand même, mon père dirait "quand elle a une idée en tête ...". Heureusement que Stéphan était là pour relever le défi car fast forward quelques mois plus tard, une fois le dossier bancaire complet, le compromis de vente signé, les devis de travaux à peu près ok, nous voilà avec des outils approximatifs dans les mains en train de tout casser dans l'appartement pour la rénovation. Ce fut de très longs mois à jongler entre nos boulots respectifs la journée, puis la démolition, la conception de l'appartement pour moi, la prospection des artisans, des matériaux, des fournitures, ... les soirs et les weekends. Sans compter toute une partie de l'organisation du mariage qui devait continuer en parallèle. J'ai eu les pires migraines de vie durant cette période et ceux qui souffrent de migraines comprendront. Je me remémore néanmoins aujourd'hui avec tendresse les moments où nous quittions l'appartement épuisés, pleins de poussière et courbaturés, dans la nuit, pour aller prendre un bus et rentrer à l'appartement où nous habitions auparavant pour se laver, manger, et dormir en perspective de la même journée qui nous attendait le lendemain. C'était le projet le plus difficile qu'on ait jamais fait à deux, et même si on a failli s'entretuer plus d'une fois on y est arrivés. En décembre 2019 on fait le pire déménagement possible mais enfin on dort chez nous, sur notre matelas à même le sol (ça, ça n'a pas encore changé depuis). On fait notre premier Noël dans le nouvel appartement même si je passe mes deux semaines de vacances malade, mon corps me bien fait comprendre que trop c'est trop.

Commence 2020, année pour laquelle j'avais un espoir énorme : nous avons fini les travaux principaux de notre appartement et pouvons consacrer du temps à finaliser les préparatifs pour le mariage, à se réjouir de cette perspective. But oh wait ..... A peine le temps de cligner des yeux qu'on se retrouve en confinement, à essayer dès le printemps de reporter notre mariage. Pour plusieurs raisons qui ne nous incombent pas toutes cela n'est alors pas possible. On doit donc continuer l'année avec toutes les conséquences que cela implique. Au-delà du stress d'être en plein dans une pandémie, commence le stress terrible de savoir si le mariage pourra être maintenu ou non. En parallèle, je remet en question beaucoup de choses notamment au niveau professionnel et je suis très déprimée pendant toute la première moitié de l'année. Les préparatifs du mariage se font dans l'angoisse mais aussi la tristesse de ne pas pouvoir profiter de cela comme il se doit. On passe à côté de beaucoup de moments de joie, et aucun futurs mariés ne devraient s'inquiéter du simple fait de savoir si oui ou non la célébration pourra avoir lieu. Le reste des travaux de l'appartement est en pause puisque le monde est aussi en pause. On essaie de positiver au maximum mais c'est très difficile. Des hauts, des bas, c'est un peu les montagnes russes, on tente tant bien que mal de maintenir le cap car plus l'année avance et plus on est déterminés à ce que ce mariage ait lieu. Septembre 2020, ma meilleure amie pose le pied sur le sol français depuis Taïwan et c'est une victoire à proprement parler. Je n'y ai cru qu'au moment même car nous avions passé tant de semaines à nous préparer à toutes les éventualités, avec les frontières du pays où elle vit longtemps fermées, ses vols annulés, les papiers pour pouvoir venir en France, etc. Fin Septembre mon EVJF en petit comité me redonne beaucoup de courage. Je reçois beaucoup d'amour de personnes formidables. Je relativise le mieux possible. Je me dis que ça va le faire. Le 23 septembre tombe la jauge des 30 personnes pour les évènements privés. On refait les comptes des invités, on est pile poil à 30, grand soulagement. Le 25 septembre on apprend que dès le 28 les célébrations de mariages seront totalement interdites à Lyon (on est alors à 1 semaine du mariage). Je vous épargne les détails de cette dernière semaine de préparatifs car vous pouvez sûrement imaginer que ce ne fut pas une semaine idéale. Mais le principal c'est que le 3 octobre je me suis mariée à la personne que j'aime le plus au monde.
 
La semaine suivante on prend la route direction Aix-les-bains pour notre mini lune de miel, car pas de voyage de noce en bonne et due forme pour tout de suite, mais on a tout de même passé un long weekend génial à se détendre et à réaliser tout ce qui s'était passé cette dernière année pour nous (j'ai fais plein de stories que j'ai mises en highlight sur mon instagram !).
 
Souvent on ne se rend pas vraiment compte qu'on est à un moment charnière de notre existence, mais là c'est assez spécial de le sentir. Je sais qu'en ce moment même où j'écris ces mots c'est un nouveau passage de ma vie. C'est très dur à expliquer car ça ne se rapporte pas vraiment au fait même d'être mariée : Stéphan et moi on est ensemble depuis tellement longtemps que dans notre quotidien cela n'a aucune conséquence. Mais comme pour beaucoup de personnes 2020 m'a fait ouvrir les yeux sur beaucoup de choses et m'a confirmé ce que je souhaitais vraiment dans ma vie. On a eu des moments très durs cette année, beaucoup d'espoirs déchus, de doutes et de remises en question. Mais également beaucoup de moments de grâce et c'est à ça que je vais me raccrocher.

Je vais pouvoir retrouver du temps et c'est le plus belle chose possible à mes yeux car cela veut dire que beaucoup de possibilités sont à nouveau à portée de mains. De grandes choses mais aussi de petits bonheurs comme écrire à nouveau un article sur mon blog. Quand je pense que je fais ça depuis que j'ai 15 ans ! C'est d'une futilité à toute épreuve mais cela me ravit pourtant. Je vais pouvoir à nouveau lire !! J'ai déjà une pile qui ne cesse de grandir dans mon bureau. Pouvoir à nouveau aller se balader, faire du shopping même (how crazy ??). Bon avec le masque partout et le couvre-feu qu'on a à Lyon en ce moment ça reste un peu restreint mais quand même. Et puis à nouveau faire des shootings de tenues et venir vous les partager ici, sur mon petit espace d'internet !! (EDIT du 10/11/2020 : bon ... bah ... confinement le retour).
 
 
Si vous avez lu jusque là wahou car je vous ai quand même raconté un vrai roman. En même temps si on considère le temps depuis lequel je n'ai pas écris ici ça parait une juste proportion ahah.
 
Et si on parlait un peu mode maintenant ?

Cette tenue ça serait un peu le résumé de mon état d'esprit du moment au final, minimale et confortable.
 
En premier, la forme ultra simple, droite. Ensuite, la matière qui est toute douce, sans couture au niveau des bords ce qui participe aussi au côté minimal. Mais ce qui fait tout le look pour moi c'est l'effet monochrome que j'adore : ça permet d'élever la tenue malgré la coupe très fluide. J'avais shoppé l'ensemble chez Zara aux soldes de cet été, et ça avait été un coup de cœur immédiat, c'est enfin la bonne saison pour l’étrenner.
 
Il faut aussi que je parle du confort de cette tenue car je pourrais même rester traîner à la maison avec tant je suis bien dedans.
Est-ce que je suis la seule qui ne peut plus m'embarrasser avec des vêtements inconfortables ? Surtout après le confinement où on est restés en jogging toute la journée ... Là j'ai un peu l'impression que je peux sortir en ville avec ma tenue de maison et quand même être chic.

Maintenant j'arrête de blablater et je vous laisser avec les photos car sinon vous n'allez plus jamais revenir sur le blog !
 
 





 

 

 


Prenez bien soin de vous,
A bientôt

- xoxo, Audrey

____________________________________________________________________________________________________________________________
   
I'M WEARING
co-ord & shoes : Zara /
bag : Louis Vuitton / watch : Fossil

thoughts on turning 25 / leopard everything

28 July 2019



C'est officiel. J'ai 25 ans.

C'était mardi 23 Juillet et on a célébré ça très simplement, avec Stéphan et mes parents. Un jour presque normal en soi. Mais le fameux quart de siècle, ça fait tout de même un petit pincement au cœur. Est-ce que je suis définitivement passée du côté des adultes ? Je pense qu'il y a une certaine pression autour des 25 ans, et que c'est dur de bien savoir où on en est. Un peu adulte oui c'est sûr : je gère ma vie toute seule, je travaille, je suis indépendante et je sais remplir ma fiche d'impôts. Mais est-ce que ça suffit ? A quel moment ça y est, on a basculé dans "le monde des grands" ? Quand je me regarde dans le miroir j'ai encore l'impression d'avoir 18 ans en tout cas. Si au nouvel an j'adore me donner de nouveaux objectifs, pour mon anniversaire j'aime plutôt revenir sur l'année écoulée et me remémorer ce que j'ai pu réaliser et les leçons que je retire de cette année supplémentaire de vie.


It's official. I'm 25.

It was last tuesday, the 23rd of July. We celebrated in all simplicity, with Stéphan and my parents. It was almost a normal day ! But the infamous "quarter of a century" is really something. Am I an adult now ? I think there's a certain pressure around being 25, and it's hard to really know where you're at. One step towards adulting that's for sure : I'm handling my life by myself, working, being independant and abble to do all the administrative stuffs alone, yay. But is that enough ? When are we, like, "real adults" ?? I'm still seeing my 18-old-self when looking in the mirror. When new year's come I like to set my new goals, but for my birthday I usually prefer to reflect on the past year of life so let's do it.



1. Il faut arrêter de croire que tu peux tout faire.


Sans aucun défaitisme, bien au contraire, je me suis rendue compte que je m'en demandais trop. Aujourd'hui j'ai quelques problèmes de santé liés à mon rythme de vie, de travail, qui me font réaliser que je dois accepter que trop, c'est trop. Ce n'est pas un échec de s'en rendre compte et personnellement je préfère en prendre conscience avant de pousser trop loin les choses. Je n'ai pas envie que mes journées se résument à des tâches cochées dans ma to-do list. Ce n'est pas viable, ce n'est pas ce que je veux sur du long terme, et ce n'est pas ce qui me rend heureuse. Donc si j'ai bien appris quelque chose cette année, c'est d'arrêter d'essayer de faire plus que ce qui est possible dans un temps donné. Plus qu'à mettre en pratique ..!

1. You need to stop believing you can do it all.

There's nothing negative about that. I've just come to realise I was willing to do too much all by myself. Today I'm suffering from small health problems due to my life and work rythm and that really opens my eyes about everything. It's not a failure for me because I'm glad I get to see that before it's "too late". I don't want my days to be only tasks to check off of my never ending to-do list. I don't think it's okay to live like that long term, and it is not making me happy. So if there's one good thing I learnt this past year : stop trying to do more than possible in the given time frame. Now there's just to put that in practice. 



2. Les choses ne se passent pas toujours comme tu les imagines, mais tu peux naviguer ça.

Quand on est une personne de type A, ce n'est pas facile de gérer des événements imprévus. On se sent perdu, on ne comprend pas bien comme c'est possible, on se demande comment on va s'en sortir. Cette année a marqué pour moi une période de doutes, d'incertitudes, et surtout de "what the hell is going on in my life". L'impression que rien ne va comme il faut, que je rame à contre-courant et que surtout je ne sais pas comment faire pour me remettre à avancer. Mais ce dont je me suis réellement rendue compte c'est : tu peux choisir de te sentir dépassée et perdue. Ou tu peux essayer de relativiser, et de voir comment tu peux essayer de tirer quelque chose de positif de la situation. Ce n'est pas facile, surtout quand certains événements imprévus viennent complètement contrecarrer des plans de vie. Mais c'est faisable et il faut réussir à s'accrocher à au moins un élément qui peut être positif. 

2. Things don't always go as planned, but you can get through that.

When you're a type A person, it's hard to deal with unpredicted event. You feel lost, you can't comprehend how things are going that way, and you're wondering how you're gonna make it through. This years was full of doubts and uncertainties for me, and most of all of "what the hell is going on in my life" moments. The feeling that nothings going your way, swimming against the flow, and not knowing how to keep going. But what I've come to realize is that you can choose between being overwhelmed and lost. Or, you can try to find just one little positive thing to cling to. It's not easy, especially when some events disturb big life plans. But it's possible and there's nothing more you can do.






3. Il faut laisser aller. 

Cette dernière année a définitivement été pour moi l'année où j'ai appris à appliquer le fameux adage "let it go". Ce qui est à l'opposé de ma personnalité : plutôt rancunière et entêtée, ce n'est pas simple de se résoudre à simplement passer au-dessus de certaines choses. Mais ça y est, j'y suis. Je peux enfin dire que j'y arrive et que ça fait un bien fou. Bon, on se refait pas non plus : je stresse toujours pour un rien et parfois je m'agace encore pour des choses futiles. MAIS, au quotidien, je m'efforce de voir les choses pour ce qu'elles sont, et bien souvent, quand on réussi à prendre assez de recul, on se rend facilement compte que ce n'est pas si grave. J'ai également lu une expression qui m'a marqué : "si une chose n'aura pas d'importance dans 5 ans, ne passe pas plus de 5 minutes à t'en préoccuper". Bon, 5 minutes c'est peut-être un chouïa exagéré pour certaines situations, mais l'idée est là. Tout est une affaire de perspective et avec ce nouvel état d'esprit je trouve qu'on s'épargne bien des tracas ! Donc quelque chose d'extrêmement positif pour moi à ce point de vue.

Et voilà les trois choses principales que je retiendrais de ma 25ème année. J'ai eu de bonnes leçons de vie mais j'ai aussi de beaux projets pour l'avenir et c'est ce qui me réjouit. Et puis encore beaucoup de rêves à réaliser donc .... le meilleur reste à venir comme on dit ? ;).


3. You need to let it go.

This past year has definitely been for my the year I got to learn how to live by the old saying "let it go". Which is so unlike me : more rancorous and headstrong, it's not that easy to simply get over things. But now it's real, I can finally say I've learnt how to let - things - go. Like really. And I'm telling you : it feels amazing. I won't say I'm perfect at it just yet, because it's true I still struggle sometimes to not get irritated by some small things, but overall I can now see things for what they are, and with a bit of perspective you can easily realize how futile some situations can be, and that most of the time they're not that bad. I've also read a saying I love "If it's not gonna matter 5 years from now, don't spend more than 5 minutes being upset about it". Well, maybe 5 minutes can be a bit exagerated for some situations but you get the idea. It's crazy how this new mindset makes me happier day by day ! So much less worry !

And that's it, these are the three things that I'll remember from this 25th year. I've had good life lessons but amazing projects are coming and that's just so cool. And I still got dozens of dreams to make come true ... So you know what they say ; the best is yet to come ? ;).




Maintenant parlons un peu tenue ... Si vous n'êtes pas fan de léopard, vous avez sûrement quitter cet article j'imagine ahah. J'admet, j'ai eu quelques regards étranges ce jour-là. Mais qu'à cela ne tienne, j'adore cette robe de tout mon coeur ! Elle est tape-à-l'oeil mais sa forme reste élégante à mon sens, et je suis fan des petites manches qui peuvent être portées comme ici, avec les épaules dénudées, ou bien remontées sur les épaules. Je l'avais shoppé pour trois fois rien chez Zara aux soldes d'hiver et je n'avais pas encore eu l'occasion de la porter mais heureusement qu'il reste encore tout le mois d'août ! En automne je l'image parfaitement avec des bottines noires et un gros pull, donc vous la reverrez peut-être portée différemment dans quelques mois.

Concernant mes chaussures, j'ai découvert que j'étais fan des mules avec ce modèle de chez Pull & Bear. Elles sont si simples à enfiler et si confortables qu'elles font partie de mes chaussures favorites pour l'été. J'aimerais en trouver des fermées noires pour cet automne ! Sur celle-ci, la couleur est un très joli rose clair, et le détail qui fait toute la différence c'est bien le talon transparent. Tout le monde trouve ça super cool.

Enfin, mon sac est un vrai coup de cœur. La team du site The Woodstock m'avait proposé il y a plusieurs semaines de tester un produit de chez eux. Je ne connaissais pas du tout le shop, on y retrouve une variété de produits en bois : des montres, des nœuds papillons, des lunettes, ... Leur démarche est de proposer des produits essentiellement réalisés à base de bambou, source de matière première qui ne déforeste pas puisque le bambou pousse sans limite dans beaucoup de régions d'Asie ! A chaque commande, un arbre est également planté. Bref vous l'aurez compris, l'e-shop a une véritable démarche éco-responsable et bien sûr je ne peux qu'adhérer. J'ai décidé de choisir un sac très neutre, le modèle Julia, pour pouvoir l'assortir à des pièces plus fortes comme justement cette robe aux motifs très marqués. Il est extrêmement pratique car très spacieux (un doublage intérieur en tissu permet également de fermer le sac avec un système de nœud). Ses anses en bois sont vraiment agréable, j'ai décidé de le porter sans anse car je trouve ça plus chic, mais le sac vient également avec une anse à accrocher pour pouvoir porter le sac à l'épaule ou en crossbody. Bref, je suis fan ! Il y a également d'autres sacs très sympas comme le modèle Gaïa qui a été vu partout, ou le modèle Gisèle en rotin que je trouve vraiment adorable. Bien sûr j'ai un code promo si jamais vous aussi vous craquez sur un sac ou sur un autre accessoire : -15% avec le code AUDREY !


On to the outfit now ! I'm wearing such an amazing dress but if you're not a leopard fan you must have already close that blogpost right ? I admit it's, hum, a bit in your face. But hey, I love it ! The pattern is very bold but the shape of the dress gives it such an elegant vibe. I've bought it this winter during the sale for nothing and had not managed to find an occasion to wear it. Thank god there's still all August for that. I can also picture it this Autumn with some black boots and a big knit, so you might see it again worn differently in a few months.

For the shoes : there's amazing. I've recently discovered how in love I was with mules. They're so confortable and just soooo easy to put on ! These ones are in a light pink color which is very cute, and the detail of the transparent block heels is just everything. I wish I could find some black, pointed ones for this Autumn.

Finally, my bag is a real crush. When the team of The Woodstock contacted me to choose something from their shop, I asked first what the e-shop was about. I was pleasently surprised to find what they did : selling products made out of wood, more precisely bamboo because it grows so much in some area of Asia. You can find sunnies, watches, and more accessories. For each order, they plant something ! I've choosen this amazing bag called Julia from them, and I was so happy with it. Such a simple shape but the texture makes it amazing. The wood handles are very nice and soft, but the bag also comes with a crossbody strap which is handy, but I must say I prefer the look of the bag without it because it is so chic that way. They are others very nice bags I've loved, like the very popular design of the Gaïa or the amazingly cute Gisèle. Of course I have a code : which AUDREY you can get 15% on the website !




J'espère en tout cas que votre été se passe au mieux ! Personnellement j'ai encore deux longues et difficiles semaines à traverser avant de profiter de vacances amplement méritées au mois d'août. Quel changement de ne plus profiter de longues vacances lorsque l'on est plus étudiant ! Je compte littéralement les jours, surtout à ce stade où il faut terminer de gros dossiers avant les congés ... Courage à tous ceux qui doivent encore attendre comme moi avant de se reposer un peu ... On va croiser les doigts pour ne plus subir de canicule parce que c'est insupportable cette chaleur. Je vais presque dire que je suis pressée de sortir les pulls. Presque ahah.



I hope your summer's going well, because mine is kinda tough ! I still have two long and hard working weeks before I can enjoy some well deserved holidays. It's gonna be long until then because of all the projects that need to be finished. I'm sending good vibes to anyone who's in the same case ... Also, let's pray that there are no more canicules because here in France it gets HOT. And it is so so so so so unbearable that I'm almost dreaming of chunky knits. Almost ahah.


- xoxo, Audrey



____________________________________________________________________________________________________________________________
   
I'M WEARING
dress : Zara / shoes : Pull&Bear /
bag : The Woodstock (*) / sunnies : Mango 

summer neutrals / my go-to dress

09 July 2019

J'adore l'été. Jusqu'à ce que ça soit réellement l'été. A ce moment là, je me rappelle toujours pourquoi ma saison préférée est l'Automne. Plus sérieusement, je supporte très mal la chaleur de ces dernières semaines ... J'ai l'impression qu'on arrive directement à des températures impossibles alors qu'hier encore je me languissais d'arrêter de partir avec une veste le matin ... Bref, c'était Audrey au rapport météo, toujours fidèle au poste.


I love summer. Until it's actually summer. At that time, I'm reminded why my favorite season is autumn. No but seriously, I just find it so hard to cope with the heart of those last few weeks ... I feel like all of a sudden it was 40 celcius degrees outside without giving any time for your body to adjust. It feels like yesterday when I was complaining about still wearing jackets in spring ... Audrey here to report the weather, as always.


En attendant, pour ramener un peu tout ça à la tenue du jour, je reste fidèle aux tons neutres et je mise sur des formes amples et aérées. J'ai craqué sur cette robe du site Buzzao dès qu'on m'a proposé de choisir un vêtement ! Elle était parfaite pour moi : beige, légère, avec des manches bouffantes, et avec un petit col pour ouvrir plus ou moins (mais surtout plus avec ces températures). Elle a pile la bonne longueur pour moi, et j'aime le fait qu'elle peut facilement passer de robe de jour à robe pour sortir : je l'ai porté un soir pour aller boire un verre avec des escarpins noirs, des grosses boucles d'oreilles, les boutons plutôt ouverts et une superposition de chaînes au cou et c'était parfait. La matière est aussi très agréable et j'étais étonnée de recevoir une robe que je juge de qualité très correcte pour le prix. A mon avis je vais la porter très, trèèèès souvent ;).

Just to focus back on today's subject (that very very nice dress), it feels complicated to look put together with this heat. During those times I find it easier to rely on a good little dress like this one, so it was a no brainer when the team at Buzzao wrote me to chose something to try from their clothes. The dress is beige (aka my fav color ever), lightweight, has the nicest puffy sleeves, just the right length and also a nice collar. Also I love the fact that the dress can be worn from day to night : I wore it out for drinks with some black high heels, buttons down a bit, big earrings and a necklaces' stack and it looked quite cool. I was also very pleased by the quality of the dress, the material feels very good. I think I'll be wearing that one quite lot ! ;).



Ici j'ai choisi de vous présenter la robe en version jour : sans trop d'accessoires, mon sac à main fétiche et mes sandales préférées de cet été qui viennent d'Asos et sur lesquelles je ne cesse de recevoir des compliments. Elles sont super confortables et peuvent être portées avec tout ! Le talon carré, juste de la bonne hauteur pour toute une journée, permet d'être à l'aise de 7 heures à 20 heures sans sourciller. Bref, je vous les recommande plutôt deux fois qu'une et je vous laisse un lien si jamais elles vous plaisent, elles sont actuellement à moins de 40€.

Pour la robe Buzzao, elle est seulement à 33€ ! Ce que j'apprécie chez les sites plus discrets de ce type, c'est qu'au moins on ne retrouvera pas le vêtement sur tout le monde dans la rue comme ça peut parfois arriver avec les best-sellers de chez Zara ou H&M. J'en profite pour vous partager un code promo que m'a gentillement proposé le site, valable jusqu'à la fin des soldes : -15% avec le code Audrey15. Une bonne excuse pour essayer, d'autant plus que les prix sont raisonnables. Voici le lien de ma robe. (Et entre nous j'ai aussi bien envie de craquer sur d'autres modèles comme celui-ci ou encore cette jupe ...).

Enfin, le bandeau à cheveux était une petite trouvaille chez Pimkie que je trouve parfait pour accessoiriser n'importe quelle tenue aux couleurs neutres ... Avec une robe noire c'est super joli aussi. Et on plus il est en soldes ... Seulement 2€ actuellement ! (Oui oui, 2 euros).


Here I chose to show you a daytime version of the dress : barely there accessories, my favorite handbag & my go-to sandals for this summer which are from Asos. I can't wear them without at least getting one nice comment about it ! They are super confortable and can be worn literally with everything. The square heels are just the right height to walk around from 7am to 8pm. All in all, they are just perfect and they were a steal too : less thant 40€ !

For the dress, it is from a small web company called Buzzao. I had never heard from them until they reached out to ask if I would like to try something from them : on to their website I went and I actually found some really cool pieces like this amazing dress. What I like about smaller websites is that you're less likely to find the same outfit on somebody else in the street, as it can sometimes happen with best-sellers pieces from Zara or H&M. I also have a coupon code for you guys which the team at Buzzao kindly sent : Audrey15 for 15% off your order until the end of the sales ! A good excuse to order : here's a link to my dress, and I think this dress is also amazing and I spotted that skirt too ...!

Finally, my hairband is from Pimkie. I find the leopard accent just amazing with neutrals outfits. It also look perfect with any black summer dress ! A steal too as it is curently 2€ on the sales. Yes. 2 euros.








Bon, qu'on se le dise ce n'est pas parce que je parle d'automne que je ne vais pas vous partager des tenues estivales. Avec le beau temps qui est là c'est aussi plus de plages horaires pour faire des photos donc c'est super. J'ai aussi beaucoup de choses côté perso qui m'occupent bien (comme toujours j'ai l'impression ??) et je pense que malheureusement je ne vais pas forcément "profiter" autant de cet été que je l'aurais souhaité, néanmoins c'est pour de bonnes raisons que j'ai hâte de vous partager ! Oh, et accessoirement je vais fêter mes 25 ans !! (gros coup de vieux). A très vite ♥.


Daydreaming about autumn already but don't worry there'll be other summer outfits on the blog ! With the warmer weather I can also get more time to shoot as we can enjoy the sunshine longer. I also have lots of things going on in my personnal life, so I think I won't be enjoying this summer fully but it's gonna be a nice "sacrifice". Can't wait to tell you more. (I hate being that person who says something cool is hapenning without actually telling what thing I am talking about, but apparently I am). Oh, and I'll also be celebrating my 25 birthday this month !! Feeling kinda old now ahah. Talk to you later ♥.


- xoxo, Audrey

____________________________________________________________________________________________________
  

I'M WEARING
dress : Buzzao (*) / shoes : Asos / bag : Louis Vuitton /
watch : Fossil / hairband : Pimkie